Grands et petits chantiers sur les sentiers du Grand Tour

-A A +A
Sur les itinéraires d'altitude, les travaux viennent de commencer. Une quinzaine d'interventions sont prévues pour améliorer, sécuriser et conforter le Grand Tour des Ecrins et ses variantes.

6 juillet - Du côté de côte-belle (GR54), le chantier est terminé. Un belle réalisation à mettre à l'actif de la société Alpivert. Les randonneurs peuvent l'emprunter le sentier sans risque.

Fin de chantier à Côte belle - © C.Girardon - Parc national des Ecrins Fin de chantier à Côte belle - © C.Girardon - Parc national des Ecrins
Fin de chantier à Côte belle - © C.Girardon - Parc national des Ecrins

La reprise et le confortement du sentier de Côte-Belle, au-dessus de Valjouffrey,  sont au centre de ce chantier. Pendant les travaux, le passage est possible mais reste délicat, hors sentier aux abords du point traité, aux risques et périls des randonneurs. Des panneaux provisoires d'information ont été posés.

Crue 2015 sur sentier vallon Côte Belle - Valjouffrey -  © S D'houwt - Parc national des Ecrins sentier vallon Côte Belle - Valjouffrey -  © S D'houwt - Parc national des Ecrins
La reprise du sentier du vallon de Côte Belle, fortement endommagé par la crue de 2015, est engagée, assortie de travaux de sécurisation sur l'itinéraire.

4 juillet

Passerelle Valsensetre - 4 juillet 2017 - © Parc national des Écrins
La nouvelle passerelle de Valsenestre (Valbonnais) vient d'être installée. Entièrement refaite par les équipes du secteur, elle permet de rejoindre Combe-Guyon / Lac Labarre / Col de Roméiou, situés sur une variante du GR 54, depuis Valsenestre.

Chantiers Col des Grangettes - juillet 2017 - © S D'houwt - Parc national des Ecrins3 juillet
Les travaux ont commencé sur l'itinéraire du col des Grangettes, entre Monêtier-les-Bains et Pelvoux.

Depuis 2010, cet itinéraire avait été exclu du schéma des sentiers du parc national dans le Briançonnais, pour des questions de sécurité et de difficultés d'entretien. 

Dans le cadre de la redynamisation du GR(R)54,  afin de créer une variante alpine par ce passage et via le lac de l'Eychauda, un programme de travaux et de sécurisation est engagé, avec notamment la pose d'une main courante.

Chantiers Col des Grangettes - juillet 2017 - © S D'houwt - Parc national des Ecrins Chantiers Col des Grangettes - juillet 2017 - © S D'houwt - Parc national des Ecrins

Ainsi, c'est une quinzaine de chantiers qu'il est prévu de mener à bien dans le cadre du programme Grand Tour des Ecrins. Certains ont commencé à l'automne dernier et vont se poursuivre tout au long de l'été et de l'automne, mobilisant plus de 325 000 euros avec l'appui des partenaires financiers du programme.

Chantier Ramu - © S D'houwt - Parc national des Ecrins Chantier Ramu - © S D'houwt - Parc national des Ecrins
Ici, les travaux de soutènement à Ramu, sur l'itinéraire du col de la Muzelle, versant Valbonnais.

Dans le vallon d'Isola (Champoléon), les repérages réalisés avec l'ONF vont également permettre de réaliser les travaux de sécurisation du sentier...

repérage PNE-ONF - vallon Isola © S D'houwt - Parc national des Ecrins

L'amélioration des sentiers de Combe Guyon et du col de la Muzelle à Vénosc est aussi programmée. Ainsi que du côté de l'Aup Martin, sur le sentier Chabournéou-Vallompierre, le col de la Vaurze dans le Valgaudemar, dans le vallon de la Selle et à la Brèche du Périer ou encore sur le sentier du Laus, du côté de Réallon...

Balisage GR54 - lac de la douche - © B.Sol- CDRP 05 Parallèlement, la remise à niveau et la mise à jour des points d'information situés aux "portes" du parc national sont également programmées. 

Le balisage par peinture du Tour des Ecrins et de ses variantes se poursuit, réalisé par les baliseurs des CDRP 05 et 38 dans le cadre d'une convention qui permet de donner une continuité sur les 184 km de l'itinéraire. Une manière de conforter la cohérence des GR, la sécurité des randonneurs et la valorisation de l'itinérance.

Le Parc national des Écrins, fortement mobilisé, porte les investissements avec le soutien de partenaires financiers. Ainsi, le programme Grand Tour des Ecrins 2016-2017 est financé avec le concours de l’Union Européenne. L’Europe s’engage sur le Massif Alpin avec le Fonds Européen de Développement Régional. Il bénéficie également du soutien de l’État à travers le Fond National d'Aménagement et de Développement du Territoire (FNADT).