LA REINE DES ALPES

-A A +A
Fiche descriptive : 

Elle étale ses inflorescences bleu-violet dans les prairies de fauche d'altitude. Ses feuilles en forme de cœur sont bordées de dents légèrement épineuses mais non piquantes : rien à voir avec un chardon !

ressource-reine-01

La reine des prairies de fauche

ressource-reine-02 

La Reine des Alpes est une des fleurs alpines les plus connues, du fait de sa beauté et sa proximité avec l'homme. Elle étale ses inflorescences bleu-violet dans les prairies de fauche d'altitude. Ses feuilles en forme de cœur sont bordées de dents légèrement épineuses mais non piquantes : rien à voir avec un chardon !

La reine des Alpes aime la lumière et les sols profonds et humides. Elle fréquente à l'origine les couloirs d'avalanche, où les arbres ne peuvent pas s'installer.

En raison de sa beauté et de sa rareté, elle a été le premier emblème du Parc national des Ecrins. Celui-ci abrite les plus importantes populations de cette plante dans le vallon du Fournel.

Sa majesté est très sensible !

Victime autrefois de la cueillette, la reine des Alpes a fort à faire aujourd'hui avec les modifications de son milieu. En effet, la fauche tardive pratiquée autrefois dans les prairies subalpines lui convenait parfaitement. Mais avec l'exode rural, certaines prairies ont peu à peu été remplacées par la forêt. Or le chardon bleu n'aime pas l'ombre ! De plus, les prairies restantes sont souvent fauchées plus tôt ou pâturées au printemps.

Ce changement de pratiques est défavorable à la plante dont les graines n'ont plus le temps de mûrir... Aujourd'hui la reine des Alpes a besoin de notre bienveillance pour continuer à illuminer les prairies de son bleu profond. C'est pourquoi elle est protégée dans tous les pays où elle pousse.

ressource-reine-03 ressource-reine-04

Sous les feux des projecteurs

Pour protéger, il faut connaître ! De nombreuses études sont menées sur la reine des Alpes dans le vallon du Fournel et dans d'autres localités alpines. Des scientifiques étudient la biologie de cette espèce. Ils cherchent à comprendre son fonctionnement dans son environnement.

Ces études ont permis de découvrir des aspects inconnus de la vie de la reine des Alpes : par exemple, on sait aujourd'hui qu'elle peut vivre une centaine d'années ! Ces découvertes permettent de mieux agir pour sa préservation.

Prendre soin de la reine des Alpes...

ressource-reine-05 

Les chercheurs, le Parc national des Ecrins, l'Office national des Forêts et les éleveurs discutent et mettent en place ensemble des mesures pour protéger la reine des Alpes : report de pâturage, fauche tardive...

Dans le vallon du Fournel, ces mesures ont permis d'augmenter fortement le nombre de pieds de reine des Alpes en quelques années, au grand bonheur des abeilles, très attirées par ces fleurs pleines de nectar.

jd-fiche-identite

Nom latin : Eryngium alpinum 
Famille : Apiacées 
Nom commun : Reine des Alpes, panicaut des Alpes... autre nom : chardon bleu des Alpes, et pourtant ce n'est pas un chardon, même si elle y ressemble ! 
Répartition : la reine des Alpes, comme son nom l'indique, est présente uniquement dans l'arc alpin. Son aire de répartition est très fragmentée, c'est à dire qu'elle est présente dans des lieux éloignés les uns des autres. 
Hauteur : environ 1 m.
Floraison : juillet-août. Les toutes petites fleurs blanches, serrées les unes contre les autres, forment une « tête » allongée, elle-même blottie dans une corbeille de feuilles épineuses d'un bleu profond. 
Graines : les graines sont mures et prêtes à être dispersées au mois d'août. 
Espérance de vie : la plante peut vivre une centaine d'années, c'est énorme pour une plante herbacée ! C'est la racine, bien à l'abri sous la neige, qui garde les réserves emmagasinées pendant l'été et prépare les bourgeons pour l'année à venir. Par contre, la graine est fragile et ne survit pas plus de trois ans, c'est très peu pour une graine !

jd-pourensavoir

Liens :

pour voir avec tes parents ou ton enseignant (plus difficile) :

2010-11-ft-pasto-reinealpesLire le dossier, Botanique : de l'inventaire au suivi
Lors de leurs relevés de terrain, les agents du Parc national des Écrins utilisent un ordinateur de poche pour cartographier la flore patrimoniale. Il s'agit désormais de montrer "comment évolue la répartition géographique d'une espèce" et non plus seulement où elle se trouve. La Reine des Alpes est l'une des espèces suivie.
Juin 2010

Lire l'article : Les bonnes fées de la flore
Mardi 13 juillet 2010 dans le Fournel, la naissance du réseau pour la Conservation de la flore Alpes-Ain a été officialisée... sous le regard des Reines des Alpes qui commencent à fleurir. Tout un symbole.
- avec un encadré sur les travaux de recherche sur cette espèce dans le Fournel et ailleurs.

Livres :

« A la découverte des fleurs des Alpes », Parc national des Ecrins, collection « Les guides de terrain des parcs nationaux de France », éditions Libris
« 80 fleurs des Alpes », collection Les miniguides nature des parcs nationaux de France, éditions Libris
Cahier pédagogique « la montagne c'est quoi », Parc national des Ecrins
« Copain des Alpes », éditions Milan jeunesse