ECOLE de VALLOUISE (maternelles)

-A A +A
Fiche descriptive : 
  • Année scolaire : 2010-2011
Les plantes comestibles autour de l'école de Vallouise.

Voici notre école. Elle comprend trois classes : celle des grands, les CM1-CM2, celle des moyens, les CP-CE1-CE2 et la nôtre, celle des maternelles.

Depuis l'école, nous pouvons partir à pied par un chemin qui traverse la plaine de Vallouise. C'est pratique pour aller découvrir des tas de choses.

Cette année, nous partirons ramasser des plantes comestibles pour les cuisiner en classe. Avec Marie, garde-monitrice du parc des Ecrins, nous apprendrons à reconnaître quelques fruits, feuilles ou fleurs pour faire de bonnes confitures ou de bonnes soupes.

2011-05-vallouise-01

Automne 2010

C'est l'époque des fruits. Nous partons ramasser des cynorhodons, les fruits des églantiers ainsi que des fruits d'épine-vinette. Il faut être vigilant, car ces deux arbustes piquent !

2011-05-vallouise-02

Les fruits de l'épine-vinette sont allongés et en petites grappes. Ils ont un goût acidulé.

2011-05-vallouise-03

Les cynorhodons ne peuvent être mangés crus car ils contiennent des petits poils irritants : c'est le poil à gratter.

2011-05-vallouise-04

Si vous désirez avoir plus d'informations sur les églantiers, cliquez sur les « fiches ressources » de cet espace jeune découvreur.

Nous en profitons pour observer d'autres fruits dans la nature. Certains sont toxiques, comme ceux du sceau de Salomon.

2011-05-vallouise-05

D'autres ne se mangent pas parce qu'ils sont trop durs, par exemple ceux du frêne ou ceux de l'érable. Ils ont comme des petits ailes qui les font tournoyer quand ils tombent. On dirait de petits hélicoptères.

2011-05-vallouise-06

Ceux de la clématite sont tout petits et durs ; ils portent à un bout une sorte de plumet. Quand il y a du vent, ce plumet leur sert de parapente : ils s'envolent pour aller se poser loin de la plante qui les portait.

2011-05-vallouise-07

Maintenant, il faut faire les confitures !

 

Voici la recette de la confiture de cynorhodons. Pour la confiture d'épine-vinette, c'est la même recette en remplaçant les cynorhodons par les fruits d'épine-vinette.

Confiture de cynorhodons
- Enlever les parties vertes des cynorhodons (« petites queues » et sépales)
- Les laver, les faire cuire en les recouvrant juste d'eau. Nous avons aussi mis quelques pommes dans la casserole mais ce n'est pas obligatoire.
- Quand ils sont cuits, les écraser en les passant dans une moulinette à mailles très fines Il ne faut pas que les petits poils passent dans la confiture !
- Peser la purée obtenue (ou mesurer son volume en nombre de louches)
- Ajouter le même poids de sucre (ou le même nombre de louches)
- Refaire cuire à feu doux une dizaine de minutes en remuant
- La confiture est prête.

Hum ! On se régale !

Printemps 2011

Les fleurs de pissenlit

A côté de l'école, les champs sont jaunes : les pissenlits sont en fleurs.

C'est le moment d'aller les ramasser pour faire de la confiture.

2011-05-vallouise-082011-05-vallouise-09

Certains sont déjà en fruits. Marie nous explique que les fleurs deviennent des fruits. Ceux du pissenlit ont de petits parachutes, un peu comme ceux de la clématite.

2011-05-vallouise-10 2011-05-vallouise-11

A l'école, nous faisons la confiture. Voici la recette.

Confiture de fleurs de pissenlits
2011-05-vallouise-12

C'est très, très bon !

Les feuilles d'ortie, de pissenlit et de renouée

Aujourd'hui, c'est ramassage de feuilles pour faire des soupes.

Nous cueillons des orties avec des gants, pour ne pas nous piquer. Il ne faut ramasser que les sommets des plantes car les tiges sont dures.

Avec une loupe binoculaire, nous regardons les petits poils urticants qui se situent sous les feuilles.

2011-05-vallouise-13

La menthe
Dans un fossé, nous trouvons de la menthe, qui pousse les pieds dans l'eau.(photo dans un fossé ... et photo la menthe pousse les pieds dans l'eau).
En froissant les feuilles, nous sentons sa bonne odeur !

2011-05-vallouise-14

Marie nous apprend à reconnaître les feuilles de renouée bistorte. Elles sont lisses, larges et pointues au bout ; elles ont une grosse nervure au milieu.

C'est encore un peu tôt, mais nous pouvons déjà observer quelques fleurs de renouée. Dans quelques temps, les renouées seront toutes en fleurs et coloreront la prairie de rose.

2011-05-vallouise-16

Enfin, Marie nous apprend a distinguer les feuilles de pissenlit. Pour les trouver, c'est facile, il suffit de regarder sous les fleurs de pissenlit !

Ca y est, la matinée a été bien remplie et les sacs aussi ! Nous rentrons à l'école.

2011-05-vallouise-18

Et hop, en cuisine ! Voici la recette de la soupe d'ortie. C'est exactement la même avec les feuilles de renouée ou de pissenlit.

Soupe d'orties
- peler des pommes de terre, les laver et les couper en morceaux
- préparer les orties en enlevant les grosses tiges qui sont dures et fibreuses, les laver
- mettre à cuire dans de l'eau salée
- mixer

La soupe ne pique pas !

2011-05-vallouise-19

La vie des plantes

Aujourd'hui, Marie est venue dans notre classe pour nous expliquer plein de choses sur les plantes.

Les feuilles

Elle a d'abord sorti de son panier différentes feuilles.

2011-05-vallouise-202011-05-vallouise-21

Nous avons tout de suite su les reconnaître :

- la feuille de renouée, aux bords lisses. Elle est pointue au bout et a un gros trait blanc au milieu (une nervure).

2011-05-vallouise-15

- la feuille de pissenlit est longue et étroite. Sur le côté, elle fait des zigzags : elle a de grosses dents.

2011-05-vallouise-17

- la feuille d'ortie a aussi de grosses dents sur le côté mais elle est plus courte. Et puis elle pique !

2011-05-vallouise-22

- la feuille de sauge a aussi de grosses dents sur le côté mais elle ne pique pas. On voit bien toutes ses nervures.

2011-05-vallouise-23

- il y a aussi la feuille de colchique : elle est longue, étroite. Elle a les bords lisses. Il faut être attentif lorsque l'on ramasse les feuilles car certaines sont toxiques. La colchique est une plante toxique.

2011-05-vallouise-24Les fleurs

Puis Marie a sorti de son panier des plantes. En examinant les feuilles, nous avons su les reconnaître.

- la renouée bistorte a des petites fleurs roses

- le pissenlit a des fleurs jaunes. Nous les connaissons bien !

- la sauge a de belles fleurs bleues.

2011-05-vallouise-25

- et l'ortie ... L'ortie a des fleurs elle aussi. Oh ! Elles ne sont pas bien grosses ni bien colorées ! Mais ce sont des fleurs quand même!!

- les fleurs de colchiques éclosent à l'automne. Elles sont mauves.

2011-05-vallouise-26

2011-05-vallouise-27Nous savons très bien distinguer et nommer les différentes parties d'une plante : les feuilles, la tige, les fleurs ..... Mais ... Il manque quelque chose que nous ne voyons pas : c'est la racine qui est dans le sol.

Marie nous a amené une photo d'un pissenlit qui a été déterré. On y distingue bien ces différentes parties.

 

Les fruits et les graines

Marie a également amené un rameau d'églantier. Dessus se trouvent encore quelques cynorhodons qui ont noirci mais aussi des fleurs qui sentent très bon. Ce sont ces fleurs qui se transforment en fruits.

2011-05-vallouise-28

De même, elle a amené un rameau d'épine-vinette. Nous y voyons à la fois des petites fleurs jaunes et de petits fruits verts, qui grossiront et rougiront afin de donner ces bons petits fruits acidulés que nous avons ramassés l'automne dernier.

2011-05-vallouise-29

Eh oui ! C'est comme pour les pissenlits ! Les fleurs deviennent des fruits !

2011-05-vallouise-30 2011-05-vallouise-31

Et dans ses fruits, il y a des graines... Et quand les fruits sont vieux, tout flétris et qu'ils tombent par terre, les graines en sortent et s'enfoncent dans la terre et ....

Et nous avons tout compris et pouvons construire le cycle de la plante !

2011-05-vallouise-32

 

Ouf ! Nous avons bien travaillé ! Alors pour finir, nous nous transformons en une petite graine ...

 

2011-05-vallouise-33

... qui pousse...

2011-05-vallouise-342011-05-vallouise-35

2011-05-vallouise-362011-05-vallouise-38

... La plante fait des boutons de fleurs ...

2011-05-vallouise-39

... qui éclosent ...

2011-05-vallouise-40

... Les fleurs se transforment en fruits ....

2011-05-vallouise-cycle

Et la suite, vous la connaissez !