Les éboulements s'enchaînent au Monêtier...

-A A +A
Après un spectaculaire éboulement sous les dômes du Monêtier le 17 septembre, les montagnes surplombant le vallon du Grand Tabuc ont de nouveau fait parler d'elles dimanche dernier. C'est cette fois une partie de la crête des Grangettes qui s'est effondrée. Le vallon est fermé jusqu'à nouvel ordre par arrêté du maire, et ce, dès 1 900 mètres d'altitude.
Ce que l'on sait de l'éboulement du 20 décembre 2020

C'est « une grosse partie de la face nord [qui] a été emportée », selon le constat de la CRS Alpes de Briançon qui a réalisé une reconnaissance aérienne dans la foulée. L'éboulement qui est survenu tôt dans la matinée du 20 décembre est beaucoup plus important que celui de septembre, et de nombreux pans de la crête menacent encore de s'effondrer.

L'arrêté pris par le maire du Monêtier-les-Bains à la suite du premier éboulement a été modifié : le vallon du Grand Tabuc est désormais interdit dès 1 900 mètres d'altitude (2 100 mètres jusque là).

Retrour sur l'éboulement du 17 septembre 2020

Eboulement aux Dômes du Monêtier. Nuage de poussière - Parc national des Ecrins, Cyril Coursier En interrogeant Cyril Coursier, technicien sur le secteur, voici ce qu'il nous indique :

« Un coup d’œil aux jumelles permet de localiser la niche d'arrachement entre 3 000 et 3 100 mètres d'altitude sous les Dômes du Monêtier, pile à l'aplomb de la célèbre voie d'alpinisme, la goulotte Fantomas. Vendredi, entre 10h et 11h, les chutes de pierres dans le secteur sont encore incessantes. Vu les nombreuses fractures encore présentes dans la zone de départ et sa raideur, il est probable qu'un volume important de matériaux va se détacher dans les jours à venir si la chaleur persiste...»

Eboulement aux Dômes du Monêtier. Reconnaissance du PGHM - Parc national des Ecrins, Cyril Coursier Le PGHM a effectué une reconnaissance en hélicoptère pour évaluer la situation. Leur retour indique que la zone d'arrachement est fracturée et qu'il y a encore de nombreux blocs en suspens dans la face. La paroi reste donc instable. La zone de dépôt mesure environ 100 mètres sur 150 mètres.

Le maire du Monêtier-les-Bains a pris un arrêté interdisant l'accès au fond du vallon du Grand Tabuc à partir de 2 100 mètres d’altitude.

 

Comparatif avant / après

A partir d'une prise de vue de l'an dernier, nous tentons le comparatif avant / après éboulement. Voici 2 images de la zone impactée par l'éboulement qui a eu lieu le 17 septembre. La première image date du 2 octobre 2019, la deuxième du 18 septembre 2020. Ces 2 photos sont prises du même endroit, là où le sentier de la Montagnolle franchi la limite du parc national.

Grand Tabuc avant éboulement - Parc national des Ecrins, Cyril Coursier

Grand Tabuc après éboulement - Parc national des Ecrins, Cyril Coursier