40 années de suivi de l'enneigement à Orcières

-A A +A
Depuis 1976, les agents du Parc national effectuent des sondages de neige, utiles à Électricité de France pour gérer l'eau stockée en altitude. Ce suivi confirme la diminution de l'enneigement sur les sommets...

Quarante années de suivi de l'enneigement des montagnes d'Orcières. Un "bilan" s'impose...
Les sondages réalisés par les agents du Parc national dans le Champsaur depuis 1976 s'inscrivent dans deux réseaux de mesures.

Le premier s'étire de Prapic jusqu'aux Rougnous, en direction du col des Tourettes et le second depuis Merlette jusqu'au Grand lac des Estaris. Les points de mesure sont réalisés à différentes altitude et selon des pas de temps définis entre la mi-décembre et à la fin mai.

Sondage aux Estaris © Parc national des Écrins Sondage Chapelle de la Saulce - © Parc national des Écrins

Ces informations sont notamment transmises à EDF pour que l'entreprise puisse anticiper et gérer au mieux l'eau stockée en altitude sous forme solide... qui ne manquera pas de rejoindre la vallée dès la fonte des neiges.

Ce suivi vient aussi confirmer ce n'est qui n'est pas qu'une impression : il y a de moins en moins de neige sur les sommets !

Une année enneigée, puis une autre déficitaire, suivie d' une autre encore déficitaire, et peu à peu, les pelouses restent vertes plus longtemps.

En trente ans, nous avons perdu un mois de présence de neige au sol ! Celle-ci arrive plus tard en début d'hiver et s'éclipse plus tôt au printemps. La quantité de précipitations reste toutefois constante ; ce qui ne tombe plus sous forme de neige, nous vient en pluie : redoux en décembre et printemps pourri.

Contrairement à nos régions alpines, les départements du pourtour méditerranéen sont passés en mode déficitaire. Est-ce suffisant pour nous remonter le moral ?

Graphique mesure neige Jujal - 1976-2016 - Parc national des Écrins
L'enneigement, chaque année depuis 40 ans, sur le site de Jujal à la mi-avril. C'est-à-dire le moment où il y avait le plus de neige au sol… autrefois devrait-on dire. Aujourd'hui, il faut monter plus haut pour que ce soit vérifié.
Droite rouge : la courbe lissée sur 40 ans.