Participez aux missions du Parc national

-A A +A

Faire un don    

 

Préserver les espèces et les milieux, transmettre les savoirs et l'assurance d'une bonne accessibilité au massif, sont les trois priorités du Parc national. Ce territoire reconnu dans le monde entier pour sa biodiversité exceptionnelle et son caractère sauvage nécessite une protection et un entretien tout particulier.

Si vous aimez ce territoire et souhaitez participer à sa conservation, si vous aimez arpenter les sentiers au pied des plus hauts sommets, et apprendre tout sur son patrimoine naturel, vous pouvez effectuer un don pour soutenir les actions du Parc national des Écrins.

Votre don, déductible des impôts, peut être réalisé en ligne.

• Préservation de la faune et de la flore

Le Parc national réalise de nombreux suivis pour connaître et comprendre le fonctionnement de différents milieux et les impacts du changement climatique. Il met en place des mesures de protection et de gestion pour garantir la pérennité de ce patrimoine naturel.

Prairie fleurie -Valgaudemar - © Pascal Saulay -Parc national des Ecrins Les prairies fleuries

En plus du plaisir pour les yeux, les prairies naturelles sont de véritable réservoir de biodiversité. Elles abritent de très nombreuses espèces de fleurs qui apportent pollen et nectar aux abeilles et autres insectes pollinisateurs. La grande faune sauvage (chevreuils, cerfs, lièvres…) y trouve également de la nourriture fraîche.

Bien que naturelles, ces prairies sont entretenues par l'activité d'élevage. Fauchées au printemps puis pâturées par les animaux à l'automne, elles doivent être à la fois nutritives pour les troupeaux, et productives. Ces interventions permettent aux prairies de garder cette grande diversité d'espèces et empêchent les buissons et arbustes de venir refermer ces milieux.

Le Parc des Écrins tisse des liens entre le monde agricole et les gestionnaires d'espaces naturels autour de la connaissance des prairies naturelles. Il aide également les éleveurs à améliorer la qualité agro-écologique de leurs prairies pour conforter les systèmes fourragers et maintenir les pratiques de fauche.

Voir les mesures concernant les prairies d'altitude, parmi les actions agricoles du Parc national

Soutenir ces actions, c'est préserver les paysages de cartes postales qui nous font tant rêver, mais qui sont aussi l'assiette des bêtes sauvages et domestiques !

Parrainez un blanchon !

Ce petit lièvre des montagnes s'est adapté aux conditions de son milieu et mise tout sur son camouflage. Brun l’été, blanc l’hiver, il s’enfuit au dernier moment, comme un éclair, boule de poils blancs dans la neige. Il est donc quasiment impossible à apercevoir, d’où son nom latin lepus timidus.

blanchon -© R.Chevalier - Parc national des Ecrins jeune blanchon -© R.Chevalier - Parc national des Ecrins

Les populations de cette espèce artico-alpine et emblématique de la haute montagne, sont fragmentées et isolées ce qui le rend fragile et sensible aux changements climatiques.

Tellement discret, qu'il est difficile de connaître leur nombre et où ils vivent, le Parc national des Écrins met en place un dispositif de suivi à partir des traces et crottes, afin de connaître l'évolution de ce petit mammifère et le protéger.

Pour en savoir plus, lire notre dossier : Sur les traces du blanchon

Vous pouvez devenir le parrain de ces boules de poils, en soutenant ces recherches. N'oubliez pas d'ouvrir l’œil, il vous observe !

• Education à l’environnement

Faire connaître les richesses du territoire et sensibiliser à leur respect… Le Parc national des Écrins accueille chaque année plus de 200 000 visiteurs dans ses centres d’accueil et propose de nombreuses animations auprès des écoles.

jeunes découvreurs des Ecrins Encouragez les jeunes découvreurs !

Les gardes moniteurs du Parc national sont présents auprès des classes, des habitants du massif et des visiteurs à transmettre leurs savoirs sur la faune, la flore et les milieux de la haute montagne.

Des visites, des activités de découverte, et des interventions thématiques dans les classes permettent aux jeunes de découvrir les différentes facettes du monde alpin.

Contribuez à cette mission pédagogique et de sensibilisation des visiteurs des agents du Parc national.

Voir l'espace Jeunes découvreurs et les travaux réalisés dans les classes du massif

• Entretien du réseau de sentiers

Plus de 700 km de sentiers sont entretenus pour répondre à l’attente des visiteurs et permettre la découverte du massif, des vallées agricoles aux espaces sauvages de la haute montagne.

signalétique sentier © P-Saulay -Parc national des Ecrins Participez à l'entretien du mythique GR54

Par le col de l'Aulp Martin, de Vallonpierre, de l'Eychauda et par le lac du Lauvitel, ou de la Muzelle, le Tour des Ecrins figure parmi les sentiers de Grande Randonnée les plus  réputés. Véritable aventure de près de 15 jours, au pied des sommets les plus hauts des Alpes du Sud, les sentiers atteignent 2735 mètres d'altitude.

Les travaux d'entretien peuvent parfois se transformer en véritable expédition! Les agents du Parc des Écrins mettent tout en œuvre pour garantir la sécurité des randonneurs sur ces chemins de haute montagne, tout en préservant l'ambiance et le caractère sauvage qui caractérise si bien ce massif.

Pour en savoir plus sur l'action du Parc national sur les sentiers

Des réductions d’impôt sur le revenu

Pour les particuliers, le don est déductible de l’impôt sur le revenu à hauteur de 66%. Par exemple, pour 100 € versés, cela vous « coûte » finalement 34 € (66 € de réduction d’impôt sur le revenu).

Pour les entreprises, le don est déductible de l’impôt sur les sociétés à hauteur de 60%.

Tout don donnera lieu à l’envoi d’un reçu établi au nom et à l’adresse indiqués.

 

Faire un don

Document(s) à télécharger :