Historique : les dates clefs

-A A +A

C'est une longue histoire... Choisir des dates clefs est un exercice impossible qui a l'intérêt de rappeler des moments forts et des étapes mais évidemment d'en laisser tellement d'autres dans l'ombre.
Nous nous y sommes essayés tout de même.

Après la création éphémère d'un "parc national de la Bérarde" en 1913, il faut attendre 1973 pour la création officielle du parc national des Écrins sous l'impulsion des alpinistes, des associations naturalistes et du Club Alpin Français, soutenus par le député-maire de Briançon, Paul Dijoud.

Concours horticole de 1913 en Oisans - image ancienne 
Un projet de Parc national, en 1913

1970 : Mission de création du Parc national des Écrins

27 mars 1973 : Décret de création du Parc national des Ecrins, 5ème parc national français

1974 : stage de Vars suivi d'un 1er concours pour les premiers agents du parc principalement recrutés sur le territoire

Garde-moniteur, parc national des Ecrins, dans les premières années de création. Garde-moniteur, parc national des Ecrins, dans les premières années de création.Sur le terrain, ce sont les agents du Parc national qui fabriquent et installent la signalétique... jusqu'à ce que les parcs nationaux se dotent d'une signalétique et d'une charte graphique communes, dans les années 90.

 

Construction de la première maison du Parc national des Ecrins à Vallouise - 1976 1976 : Construction de la Maison du Parc de Vallouise;
Poursuite des recrutements et 2ème concours.

1977 : Tentative infructueuse de réintroduction de bouquetins, dans l'Embrunais

25 juin 1977 : Le Conseil d'administration propose la création d'un service scientifique. Les premières bases de données sont créées.

27 août 1977 : La toute nouvelle  Maison de parc de Vallouise reçoit la visite du Président de la République, Valéry Giscard d'Estaing
Dans son discours dit "de Vallouise", le président de la République, Valéry Giscard d'Estaing annonce que la montagne doit être "vivante, active et protégée".

1978 : Premier programme d'action en faveur de l'accueil touristique dans les Écrins en s'appuyant sur le dispositif OGATER (opération groupée d'accueil touristique en espace rural) dans le cadre de la mission "zone périphérique".

1980 : Le projet d'aménagement hydro-électrique de la haute-Romanche est au cœur des préoccupations.

1986 : Dès le printemps, dans des conditions très rudes à plus de 2000 mètres d'altitude, des travaux sont entrepris sur le site du lac d'Arsine (Briançonnais) pour réaliser un exutoire et éviter le risque d'une vidange brutale du lac sur la vallée de la Guisane.

1988 : L'idée de créer un emblème pour l'ensemble des parcs nationaux est formalisée. Les Écrins se sont fortement impliqués dans la mise en place de cette identité graphique qui reposera notamment sur la "spirale", créée par l'Atelier de création graphique en 1990... déclinée pour la signalétique, l'habillement, l'édition...

1989 : Réintroduction de 16 bouquetins venus des parcs de la Vanoise et du Vercors dans le secteur du Valbonnais

1990 : Le Parc national des Ecrins reçoit le Diplôme européen qui consacre son action et l'encourage à progresser dans certains domaines comme la gestion de la fréquentation, la cartographie des milieux et le suivi des espèces symboliques... Depuis, ce diplôme a été renouvelé plusieurs fois avec des préconisations d'améliorations des actions en cours et propositions d'avenir.

1990 : Premier programme d'aménagement quinquennal du Parc national des Écrins.

 Inauguration siège du Parc national des Ecrins - Gap Charance - 1991
En 1991, le siège du Parc national des Écrins situé jusqu'alors dans le centre ville de Gap, déménage au domaine de Charance.

Première convention escalade  - Parc national des Ecrins 1992  
1992 : Première convention "escalade" signée à la Bérarde (et renouvelée en 2012)

Art et Nature, artistes en résidence dans le Parc national des Ecrins

1992-2002 : Des artistes français et étrangers sont accueillis en résidence régulièrement dans le Parc national des Écrins. "Art et nature" donne lieu à un foisonnement de créations et de rencontres, d'expositions, d'ateliers et de témoignages artistiques en tous genres.

Les 20 ans du Parc national des Ecrins Opération petits peintres pour les 20 ans du Parc national des Ecrins
1993 : Pour ses vingt ans, le Parc national des Écrins accueille le ministre de l'environnement, Michel Barnier. Le rassemblement des "petits peintres" venus de toutes les vallées des Écrins reste dans les mémoires :  un projet éducatif et artistique autour des paysages avec les classes de 34 communes du parc qui sont toutes venues, en cars, présenter leurs oeuvres collectives au cours d'un anniversaire sous le signe de la jeunesse et donc du futur.

1993 : Des contrats de gestion des alpages sont initiés, le plus souvent avec les bergers. Ces démarches de soutien à une agriculture en lien avec la protection de l'environnement seront confortées par les dispositifs nationaux et européens de mesures agri-environnementales... toujours en vigueur aujourd'hui.

Réintroduction bouquetins dans le Champsaur - PNEcrins
1995 : Réintroduction de 31 bouquetins dans le Champsaur

9 mai 1995 : Création par décret de la réserve Intégrale du Lauvitel, première en France

1995 : Organisation de la 1ère conférence internationale des espaces protégés alpins qui initie la création du Réseau alpin des Espaces protégés (Alparc)

La première "charte" d'environnement et de développement durable pour le Parc national des Ecrins

11 juillet 1996 : Signature de la Charte de partenariat et de développement durable à Vallouise en présence de Corine Lepage alors ministre de l'environnement. Des conventions de partenariat seront ensuite déclinées avec les collectivités territoriales, l'office national des forêts et les chambres d'agriculture des Hautes-Alpes et de l'Isère. Une initiative du territoire qui préfigure déjà la future loi de 2006.

1996-2001 : Programme Leader II "Territoires Écrins", programme européen coordonné par le Parc national des Écrins.

2000 : Signature d'une convention officialisant le partenariat avec les accompagnateurs en montagne

2002-2007 : Participation au programme européen Habitalp qui s'intéresse à la cartographie des habitats naturels à l'échelle de l'arc alpin

2002 : Parution du livre "A la découverte des Alpes" aux éditions Libris-Glénat. Un travail collectif des agents du Parc national des Écrins et une épopée éditoriale. Depuis, la collection s'est enrichie de trois autres titres consacrés aux arbres de montagne, aux insectes et autres petites bêtes, et aux animaux en montagne.

2001-2008 : Mise en œuvre du programme "Leader+" en faveur de l'accueil "dans les Écrins", coordonné par le Parc national des Écrins

14 avril 2006 : Réforme de la loi des parcs nationaux français qui prévoit l'écriture d'une charte à laquelle les communes pourront adhérer.


2008 : Au Monêtier-les-Bains, mise en place du Conseil économique social et culturel du Parc national des Écrins, émanation de loi de 2006

2009-2010 : Des "chantiers" thématiques, travaux en commissions, réunions avec les élus, les socio-professionnels et les associations jalonnent l'écriture du projet de charte.

2010 : Le programme "Alpages sentinelles" se structure. Dans les Écrins, cet "espace de dialogue" permet aux bergers, éleveurs, scientifiques, techniciens pastoraux et agents du Parc d'étudier ensemble l'évolution des alpages sous l'effet des évolutions climatiques.

L'ordinateur de poche entre dans le quotidien du garde-moniteur - PN Ecrins
2010 : L'ordinateur de poche est un nouvel outil pour le garde-moniteur afin de cartographier la flore patrimoniale. Il s'agit désormais de montrer "comment évolue la répartition géographique d'une espèce" et non plus seulement où elle se trouve.

Mai 2011 : Le projet de charte est voté à l'unanimité par le Conseil d'administration du Parc national des Écrins.

Octobre 2012 : Classement UICN pour la réserve intégrale du Lauvitel, une reconnaissance internationale pour les travaux scientifiques réalisés dans cet espace soustrait aux activités humaines.

28 décembre 2012 : Décret du Conseil d'État portant approbation de la charte du Parc national des Ecrins.

2013 : 40 ans du Parc national des Ecrins et Adhésion de 46 communes à la charte du Parc national des Ecrins

Christian Pichoud, président du conseil d'administration du Parc, signe officiellement la charte. © Pascal Saulay - Parc national des Ecrins

Avril 2013 : des bouquetins géolocalisés avec des colliers GPS

Juillet 2014 : inauguration de la nouvelle Maison du Parc à Vallouise par présence de Ségolène Royal, ministre de l'environnement

inauguration MdP de vallouise - juillet 2015 © JP Telmon - Parc national des Écrins

Juin 2014 : Création de Rando-Ecrins, site internet de l'offre de randonnée dans le Parc national des Ecrins

Juillet 2015 : Lancement de la Marque Esprit Parc national dans les EcrinsJuillet 2015 : Lancement de la Marque Esprit Parc national dans les Ecrins

Lancement marque Esprit Parc national dans les Ecrins - juillet 2015

Décembre 2015 : Sept nouvelles communes rejoignent la charte du Parc national des Ecrins. Au total, le parc national compte 53 communes adhérentes, soit un taux d'adhésion de 90 %.

 

Décembre 2016Biodiv'Ecrins, l'atlas de la faune et de la flore du Parc national des Ecrins, est inauguré par la secrétaire d'Etat à la biodiversité, à Paris.

 

A la tête du Parc national des Écrins

Des présidents du Conseil d'administration

1973 - Paul Dijoud
1981 - Robert de Caumont
1985 - Roland Martin
1993 - Patrick Ollier
2001 - Christian Pichoud
Depuis février 2015 - Bernard Héritier
 

Des directeurs

1970-1973 - Mission de création : Jacques Florent
1973-1983 : Michel Diès
1984-1989 : Denis Grandjean
1990-2000 : Philippe Traub
2001-2011 : Michel Sommier
2012-2016 : Bertrand Galtier
depuis novembre 2016 : Pierre Commenville

Des directeurs-ajoints :

1975-1980 : Jean-Pierre Feuvrier
1981-1986 : Jean-Marc Michel
1987-1994 : Emmanuel Michau
1994-1999 : Philippe Maigne
2000-2008 : Jean-Michel Decoud
depuis 2008 : Thierry Durand

Des présidents du Conseil scientifique :

1974-1982 : Roger Buvat
1982-2002 : Olivier Dollfus
2002-2006 : Jean-Pierre Raffin
depuis 2006 : Marie-Hélène Cruveillé

Pour en savoir plus :

A consulter ou emprunter au centre de documentation du Parc national des Ecrins

Chronique d'un parc oublié. Du parc de La Bérarde (1913) au parc des Ecrins (1973) par Jean-Paul Zuanon, Revue de géographie alpine (coll. "Ascendances"), Grenoble. 144 p. (1995)

Cahier scientifique : Histoire du premier Parc national Français (1993) - réalisé à l'occasion des 20 ans du Parc national - cosigné par le Parc national des Écrins et l'ONF

L'aventure des parcs nationaux - La création des Parcs nationaux français, fragments d'histoire, par Pierre Merveilleux du Vignaux - 223 p. (2003)