Caractères d'altitude : l'exposition est présentée à Grenoble

-A A +A
Dans la diversité de leurs activités et de leurs lieux de vie, 30 habitants du massif des Ecrins témoignent de leurs rapports à la montagne vécue au jour le jour : ces portfolios sonores sont mis en espace au Musée dauphinois à Grenoble qui célèbre les 40 ans du Parc national.

Vincent est artiste et boulanger, Anne est sage-femme, Claude est bûcheron, Lucie est agricultrice et professeur de lettres, Pierre est pisteur-secouriste...

Trente-et-un portraits « de l'alpe » ont été ainsi esquissés par des équipes d'enquêteurs et de photographes parties à la rencontre des habitants des sept secteurs du Parc national des Écrins.

Ces « caractères d'altitude », mis en scène dans une exposition,  révèlent toute la part d'humanité qu'abrite le territoire des Écrins.

"Dans le vaste éventail des opérations du programme anniversaire des 40 ans du Parc national des Écrins, l'exposition « Caractères d'altitude » tient une place singulière.
Il s'agissait de prolonger le travail de recueil de témoignages autour du caractère du territoire des Ecrins par un autre travail d'enquêtes, d'enregistrements et de missions photographiques auprès de trente habitants des vallées du Parc" explique Claude Dautrey, chargé de mission au Parc national des Écrins.

"L'enjeu était double :  d'une part, construire un fonds de témoignages des habitants concernant leurs rapports avec le territoire et d'autre part, concevoir des Petits Objets Multimédias appelés désormais "POM" pour favoriser la diffusion et les échanges autour des manières de vivre ce territoire et des perceptions générales qui s'en dégagent."

Enquêtes sonores, missions photographiques et exposition de POM !

2013-10-caract-gre-40ansPour réaliser ce travail, le Parc national des Ecrins a demandé l'appui du Centre de l'Oralité Alpine (COA), avec qui il avait déjà travaillé sur de nombreux travaux de recueils oraux servant la construction des fonds sonores organisés.
Un appel à projets a permis de retenir deux équipes de documentaristes et de photographes.

Avec ces deux équipes, une trentaine de personne a été contactée.
Les choix ont porté sur des natures de métiers et de rapports entretenus avec le territoire, l'objectif étant d'atteindre à la plus large diversité possible.
2013-10-caract600

Récits de vie en territoire de montagne

L'âge des témoins, la vallée qu'ils habitent, le métier et les activités principales ou secondaires qu'ils assurent ont guidé ces choix de même que leur disponibilité sur le temps court des enquêtes.
Trente récits de vie et trente missions photographiques ont été ainsi réalisés pour ce programme par des documentaristes et photographes professionnels au cours du printemps et de l'été 2013.

Le projet avait été envisagé comme un projet mémoriel, une sorte de photographie sonore et visuelle  des diverses façons de vivre et de lire les territoires des Ecrins.
Le numéro 61 de la revue de L'ALPE avait déjà fait une large place aux patrimoines immatériels et aux perceptions du territoire des Ecrins.
Jean Guibal, le directeur de la publication et par ailleurs conservateur en chef du Musée dauphinois a perçu le projet des « Portraits de l'Alpe » comme on le dénommait alors comme suffisamment riche et singulier pour nourrir une exposition dans le très réputé musée.

2013-10-caract-gre-verni32013-10-caract-gre-verni4
Christian Pichoud, président du Conseil d'administration du Parc national des Écrins, lors du vernissage de l'exposition au Musée Dauphinois à Grenoble.
Hervé Frumy, scénographe, a conçu la mise en espace des portraits présentés sous la forme de portfolios sonores
.
2013-10-caract-gre-verni22013-10-caract-gre-vernissa

La perspective de fêter aussi les 40 ans du parc dans ce haut lieu de la culture montagnarde a immédiatement représenté un symbole et une perspective très complémentaires de la revue.
Un partenariat rassemblant les deux Conseils généraux des Hautes-Alpes et de l'Isère et le Parc national des Ecrins a permis de mettre en commun moyens financiers et techniques pour la mise en espace de ces POM, portraits sonores et visuels.

2013-10-caract-gre-cloitre
Dans le jardin du cloître de l'ancien couvent de Sainte-Marie d'en-Haut, une trentaine de photographies panoramiques invite à contempler de hauts sommets : le Bec de l'Homme, la Meije, l'aiguille du Plat de la Selle, l'Olan, Le Rateau, la Barre des Ecrins, etc. Au cœur de cette carte imaginaire retentit la création polyphonique de Pascal Perrot qui se nourrit des paroles collectées par le Parc et le Centre de l'oralité alpine.

L'exposition « Caractères d'altitude » a été conçue comme un parcours symbolique gravitant autour du jardin du cloître signifiant le cœur du massif et du parc et les galeries qui l'entourent représentant les diverses vallées du massif.
Les salles jouxtant ce jardin intérieur ont été transformées pour l'occasion en un parcours d'îlots forestiers qui invitent au visionnage et à l'écoute de ces portfolios sonores dans les sept clairières prévues à cet effet.

2013-10-caract-gre-verni600
Bien difficile de rendre compte de cette installation singulière jouant avec notre déambulation dedans/dehors dans ce beau lieu du cloître du XVIIème qu'accompagne une création sonore polyphonique construite à partir des enregistrements de grands témoins.

Le mieux à coup sûr est d'aller voir.

L'exposition est en place jusqu'à la fin janvier 2014 puis dans une formule resserrée jusqu'à fin mai.
Ensuite, et sous une forme plus légère, cette exposition voyagera dans les vallées du parc et sera le prétexte à des rencontres et échanges en présence des témoins, des réalisateurs et des initiateurs de cette enquête aussi sensible qu'originale.

Exposition réalisée par le Musée dauphinois, le Parc national des Écrins, le Centre de l'oralité alpine (Conseil général des Hautes-Alpes), avec le concours des Conseils régionaux Rhône-Alpes & Provence-Alpes-Côte-d'Azur et le partenariat de la société Visiotechni. Blog de l'exposition réalisé par ((sonart))

INFORMATIONS PRATIQUES
Musée dauphinois
30 rue Maurice Gignoux à Grenoble
Téléphone : 04 57 58 89 01
www.musee-dauphinois.fr
www.facebook.com/museedauphinois

SUR LE BLOG DE L'EXPOSITION, VOIR LES PORTRAITS SONORES ET PHOTOGRAPHIQUES
Ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 18h du 1er septembre au 31 mai
et de 10h à 19h du 1er juin au 31 aout
Fermeture le mardi et les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.
Entrée gratuite.

altPortraits sonores des Écrins
Une exposition rassemble 31 portraits sonores et photographiques réalisés pour les 40 ans du Parc national. Mise en espace au Musée Dauphinois à Grenoble, l'exposition "Caractères d'altitude" y est présentée de la mi-octobre à la mi-mai 2014.

Lire aussi :
altPierres qui roulent
C'est un mini-site internet qui rassemble des documentaires et des créations sonores réalisés essentiellement dans le massif, à l'initiative du Centre de l'Oralité alpine (Conseil général des Hautes-Alpes) et du Parc national des Écrins. Une contribution à la mémoire du territoire.

POUR VOIR LES PORTRAITS SONORES ET PHOTOGRAPHIQUES