Concours : Le climat change... changeons nous aussi ! 

-A A +A
Vous portez une action dans les Écrins qui contribue à limiter le réchauffement climatique ? Quatre projets innovants seront récompensés cette année par le Parc national, avec un coup de pouce financier. Les candidatures sont reçues jusqu'au 31 mai. Renseignez-vous !

Pierre Commenville, directeur du Parc national et Bernard Héritier, président du conseil d'administration, avec le visuel du concours. Le climat change... Changeons nous aussi ! 

C'est le "slogan" du programme transalpin "CClimaTT" (Changements climatiques dans le territoire transfrontalier) auquel participe le Parc national des Ecrins. Dans ce cadre, un concours est lancé pour soutenir et valoriser des actions innovantes afin de limiter le réchauffement climatique.

Dans les Ecrins, quatre projets vont être récompensés cette année par une aide financière.

Une dotation de 20 000 € sera consacrée à ce prix, soit une contribution maximale de 5 000 € par projet primé.
Selon l'action envisagée, cela peut être un coup de pouce pour concrétiser ou le déclencheur d'une idée en gestation...

Le réglement du concours a été adopté par le Conseil d'administration réuni ce lundi 11 mars à Gap, au siège du Parc national.

L'appel à projets vise à soutenir la réalisation d'initiatives en cours sur le territoire du parc national, d'outils dédiés à la valorisation et à la diffusion de la connaissance concernant le changement climatique .

L'initiative a également pour objectif de solliciter et diffuser de nouvelles idées et pratiques en soutenant l'engagement et la participation citoyenne. La finalité est de favoriser la créativité et l'innovation ainsi que le développement ou la création de réseaux relationnels actifs pour s'adapter au changement climatique.

Vous portez une action innovante pour limiter le changement climatique ?

Que vous soyez un particulier, une société, une association, une collectivité locale ou territoriale, ce concours peut vous concerner.


Cette action est cofinancée par les Fonds européens de Développement Régional (FESR), programme de coopération transfrontalière France-Italie 2014-2020 ALCOTRA

L'action doit avoir un lien direct avec le territoire du parc national des Ecrins et donc l'une des 49 communes qui ont adhéré à la charte.

De nombreuses initiatives sont possibles... Récupération et valorisation de déchets, démarches pour des déplacements coordonnés/partagés dans une vallée, valorisation de pratiques vertueuses pour la construction, l'agriculture ou le jardinage, mobilisation pour réduire l’éclairage public, actions et sensibilisation de citoyens souhaitant adopter de nouvelles pratiques énergétiques...

Elle doit être en cours de réalisation (ou proche de l'être), innovante et transférable, et s'insérer dans l'une et/ou l'autre des thématiques du projet CClimaTT :

  • la connaissance : études et analyses permettant d'approfondir notre connaissance sur le changement climatique et ses effets ;
  • la communication : activités permettant d'impliquer la population et favoriser la prise de conscience des problématiques liées au changement climatique sur notre territoire ;
  • la citoyenneté active : outils matériels et immatériels permettant l'adoption de comportements vertueux de chacun d'entre nous.

Voir le réglement complet en pied de page (document à télécharger)

Les candidatures sont à déposer avant le 31 mai 2019 :
concours-climat@ecrins-parcnational.fr

Pour plus d'informations :
contact : Emmanuelle Brancaz, tel. 04 92 40 20 17

 

Un programme franco-italien pour lutter contre le réchauffement climatique

Températures records, sécheresse prolongée,…. Autant d’événements climatiques qui se manifestent de plus en plus fréquemment depuis les dernières décennies et toujours en s'intensifiant.
Que savons-nous des causes de ce changement et de ses conséquences sur notre territoire  ? Que pouvons-nous faire, nous, simples citoyens, pour lui faire obstacle ? Quelles précautions devons nous prendre pour en limiter les effets ?
Les Alpes ne sont pas les victimes innocentes du changement en cours. Les données récoltées nous montrent une réalité bien différente : la consommation énergétique par habitant sur l'espace alpin est supérieure de 10 % à la moyenne européenne. 

Ce constat met en évidence l'urgence d'une approche différente dans la gestion de notre territoire. Ainsi, les partenaires du projet CClimaTT (*) se sont fédérés afin d'améliorer et transmettre la connaissance, d'échanger avec les populations et les acteurs locaux du territoire transfrontalier. L'objectif est de contribuer à un effort commun pour lutter et s'adapter aux conséquences du changement climatique.

(*) CClimaTT, pour Changements climatiques dans le territoire transfrontalier. Le programme fédère la commune de Cunéo, gestionnaire du Parc fluvial Gesso et Stura, le Parc national des Écrins, le Parc national du Mercantour, la Région Piémont, l'organisme de gestion des espaces protégés des Alpes Marittime, et la communauté de communes des collines des Langhe et du Barolo