Des actions pour un tourisme durable

-A A +A
La candidature du Parc national des Écrins à la Charte européenne du tourisme durable (CETD) reprend les actions du projet de charte en matière de tourisme. Les partenaires de la démarche valident un programme qui sera soumis au Conseil d'administration du Parc puis à Europarc.

Quelles sont les actions dans lequelles le Parc national des Écrins doit s'engager pour accompagner l'activité touristique de son territoire ? Des collectivités locales, des acteurs du tourisme et des associations de protection de l'environnement travaillent avec le Parc national pour définir une stratégie et un plan d'actions en la matière.

Réunis le 3 février dernier, ces différents partenaires ont discuté de la candidature du Parc national des Écrins à la Charte Européenne du Tourisme Durable (CETD), engagée voilà un peu plus d'un an.

La CETD est une labellisation mise en place par Europarc certifiant que l'espace protégé s'est engagé dans une démarche de tourisme durable associant développement économique, protection de l'environnement et préservation du cadre de vie de ses habitants.

La candidature doit intégrer une stratégie touristique déclinée en plan d'actions sur une période de 5 ans.

Et quel est le lien avec la charte du Parc ? "Il s'agit tout simplement d'une déclinaison opérationnelle du volet touristique de la charte du Parc" résume Sandrine de Chastellier, responsable du service accueil-communication du Parc. "Elle est donc entièrement concordante avec la charte mais se décline sur une période plus courte."

Depuis les lieux d'information en vallée jusqu'aux refuges d'altitude, la spécificité de l'offre et de l'accueil dans le Parc national des Écrins est au centre des réflexions.

2012-02-anim-cetd2012-02-refuge-cetd

La médiation humaine et la sensibilisation des plus jeunes aux pratiques de la montagne comptent parmi les orientations affirmées. Les actions privilégient l'intervention des acteurs locaux dans un accueil chaleureux guidant la découverte du territoire, à partir des lieux de vie.

Cette démarche s'appuyant largement sur l'implication des acteurs locaux, le Parc avait réuni en janvier 2011 un premier comité « Tourisme durable » pour présenter la démarche et proposer de travailler ensemble à l'élaboration d'une candidature à la CETD. Ensuite, quatre groupes de travail et une série d'entretiens ciblés avec différents acteurs du tourisme ont permis d'établir un projet de candidature.

C'est donc la stratégie et le plan d'actions 2012-2016 qui viennent d'être discutés et nourris par les échanges et l'implication des partenaires présents. Le dossier de candidature se termine actuellement et sera présenté au conseil d'adminitration du Parc, début mars, avant d'être déposé auprès d'Europarc. "Le projet sera ensuite soumise à une procédure d'audit qui permettra, nous l'espérons, une labellisation de notre politique touristique."

Lire aussi :

Lancement d'une démarche de Charte Européenne du Tourisme Durable dans les Ecrins