Des espaces de quiétude pour le tétras lyre

-A A +A
Trois nouvelles zones ont été "protégées" du passage des skieurs sur un itinéraire de ski de randonnée, à l'Argentière-la-Bessée. Un dispositif expérimental mis en œuvre depuis l'an dernier par la commune, le réseau Natura 2000 et le Parc national.

Pendant l'hiver, pour économiser son énergie au maximum, le tétras lyre ne se déplace pour se nourrir que 4 heures par jour. Le reste du temps il est immobile dans un igloo ou sur une branche d'arbre. Le déranger l'oblige à s'envoler et à dépenser de l'énergie inutilement.

 

Afin de limiter ces dérangements par les skieurs de randonnée sur le site très fréquenté de la crête de la Seyte, dans le bois du simon de l'aigle, une expérience est menée conjointement par la commune de L'Argentière-la-Bessée, le réseau Natura 2000 et le Parc national des Écrins.

"Il s'agit d'une expérience de mise en place de défens de petites dimensions qui contraignent très peu les skieurs et, nous l'espérons, donneront aux tétras des zones de quiétude suffisantes pour passer l'hiver dans de bonnes conditions" résume Thierry Maillet, chef du secteur du Parc national en Vallouise.

Deux étraves avaient été mises en place au cours de l'été 2011 et trois autres viennent d'être installées en octobre 2012.

2012-10-etrave

2012-10-fanion2012-10-fanion-tetras
L'hiver dernier, des fanions ont été installés par Emilie Genelot, animatrice du site Natura 2000 et Thierry Maillet du Parc national des Écrins pour signaler la zone de protection.

Le dispositif est maintenant entièrement réalisé : les 5 zones qui semblent être les plus fréquentées par les tétras sont désormais protégées.

Il reste maintenant aux skieurs à les respecter et, au Parc national, à évaluer leur efficacité.

2012-10-trace-envol
L'objectif est d'éviter au maximum l'envol des tétras lyre, contraints de fuir au passage des skieurs... en puisant dans leurs faibles réserves d'énergie qu'ils doivent entretenir tout au long de l'hiver.

Pour en savoir plus sur l'opération, lire aussi :
Des zones de refuge pour les tétras-lyre - janvier 2012
Pour préserver cet oiseau dont l'espèce est fragilisée dans les Alpes, une expérience est menée sur un itinéraire de ski de randonnée en Vallouise associant des installations sur le terrain et des documents d'information.

 

Débroussaillage dans l'alpage - octobre 2012
Un chantier pédagogique a été mené avec des étudiants en gestion et protection de la nature sur l'alpage du vallon, à Réallon. Une action concrète utile pour le pastoralisme et... les tétras lyre !