Faucons pèlerins : avis aux grimpeurs, ça niche au Ponteil !

-A A +A
Pour préserver leur tranquillité, il est préférable d'éviter de grimper dans les grandes voies de la falaise du Ponteil (Champcella) situées entre "Comme si" et "le Clos Tramouillon" incluses, jusqu'au 15 juin.

AVIS aux GRIMPEURS !

Au Ponteil (commune de Champcella), cette année, le couple de Faucons pèlerins semble avoir choisi de nicher vers la zone de surplombs en amont des secteurs "Pic Picot" et "Casse du siècle".

Pour préserver leur tranquillité, merci d'éviter de grimper dans les grandes voies entre "Comme si" et "le Clos Tramouillon" incluses, jusqu'au 15 juin. 

Grimper dans les secteurs de couennes "Pic Picot" et "Casse du siècle" ne devrait pas poser de problème en restant discret.

Sur le site de "flamme de pierre" (Grand bois) la reproduction a également débuté mais il est encore un peu tôt pour y grimper...

 

Climbing friends.

A pair of peregrine falcons nest in the Ponteil cliff upstream of the crags “Pic Picot” and “Casse du siècle”.

It is a sufficiently rare and fragile species that a maximum of chances are left to the success of its reproduction.

Until June 15, thank you not to climb the larges routes between “Comme si” and “ le Clos tramouillon” . It is however possible to climb the short routes (one pitch).

Faucon pèlerin en vol - © P.Saulay - Parc national des ÉcrinsFaucon pèlerin
Plus grand que le Faucon crécerelle et avec un vol puissant, son dos et sa tête sont foncés et ses joues blanches se détachent bien de cet ensemble
sombre.
Le faucon pèlerin se nourrit presque exclusivement d’oiseaux qu’il attrape en vol.
La ponte a lieu entre fin mars et mi-avril. Les oeufs sont couvés 29 à 32 jours et les jeunes restent au nid 35 à 42 jours. Selon les sites, entre le 15 et le 30 juin la reproduction est terminée.
C’est un oiseau qui a beaucoup souffert et souffre encore à l’échelle européenne du pillage de ses nids par les collectionneurs et les fauconniers (élevage pour la chasse). Ces persécutions ont entraîné une forte diminution de ses effectifs mais
c’est surtout l’introduction des pesticides organo-chlorés dans l’agriculture, dans les années 50, qui a provoqué une diminution de la population de 90 %. Devant
ce triste constat, le DDT et ses dérivés ont été interdits et la population de
Faucons pèlerins a lentement remonté la pente. Ses effectifs sont néanmoins encore faibles et les couples connus sont suivis de près.
Le Faucon pèlerin est un oiseau protégé par la loi française comme tous les rapaces.
Merci pour votre aide et bonne grimpe !