Le patrimoine des villages présenté sur site !

-A A +A
Seize panneaux viennent compléter le programme de signalétique patrimoniale des Écrins pour valoriser le " petit " patrimoine des villages de neuf nouvelles communes. Bonnes découvertes à Saint-Clément-sur-Durance, Réotier, Savines-le-lac, Puy-Sanières, Puy-Saint-Eusèbe, Saint-Apollinaire, Réallon, Prunières et au Sauze-du-lac.

En entrant dans le village, on voyait bien qu'il y avait là quelque chose de pas ordinaire... un petit trésor caché qui n'aurait pas livré aussi facilement son secret... Neuf nouvelles communes du secteur de l'Embrunais se sont associées au Parc national des Écrins pour partir à la recherche des éléments du petit patrimoine de leurs villages et les présenter sur place.

 

En début d'été, les conseillers communautaires du Savinois Serre-Ponçon ont réceptionné les panneaux dont la conception a été prise en charge par le Parc national des Ecrins. Les communes sont chargées de leur mise en place sur site.

Deux panneaux par commune pour une première phase, c'est l'objectif que se sont fixés les collectivités et la communauté de communes du Savinois Serre-Ponçon. Ainsi seize panneaux ont été créés et sont en cours d'implantation dans les communes de Saint-Clément-sur-Durance, Réotier, Savines-le-lac, Puy-Sanières, Puy-Saint-Eusèbe, Saint-Apollinaire, Réallon et Prunières. Le Sauze-du-lac faisant partie du regroupement intercommunal s'est associé à l'opération pour la création d'un grand panneau.

Témoins du patrimoine

Cette " signalétique patrimoniale " existe depuis plusieurs années, avec une ligne graphique et d'installation sur site. Initiée dans le Haut-Briançonnais en 2001, avec le soutien d'un programme européen (Leader II), elle a été depuis déclinée en Vallouise ou encore dans l'Embrunais (autour du patrimoine religieux) mais aussi du côté de Navette à La Chapelle-en-Valgaudemar. Un programme similaire est en cours dans le Champsaur et dans le Valbonnais.

Ponctuellement, certains regroupements de communes se sont appuyés sur la ligne graphique pour réaliser des implantations dans des sites situés hors du Parc national.

2012-09-sign-patri-ent295Dans l'Embrunais, c'est Catherine Garin, chargée de mission développement local au Parc national, qui est partie à la rencontre des habitants avec les élus volontaires et accompagnée de Brigitte Alglave de l'association " Antre de mots " recrutée pour l'occasion.

En coulisse, Anne-Lise Macle, chargée de mission « Valorisation des connaissances », coordonne l'ensemble des programmes pour la signalétique patrimoniale et apporte ses compétences pour proposer des principes de maquettes aux communes.

2012-sp-silhouette150

Les relectures permettent aux différents partenaires d'apporter leurs contributions. La finalisation avec la réalisation d'illustrations au trait a été confiée à Régis Ferré, graphiste à Champcella.

En tout, vingt-deux habitants des communes ont apporté leurs savoirs. On peut voir leur silhouette illustrer leurs propos sur certains panneaux.

Les connaissances et le partenariat avec les associations locales telles que " Patrimoine en réallonnais " et " Pays Guillestrin " ont été précieux.

Du travail méticuleux du tailleur de pierre pour créer la fontaine de Saint-Apollinaire à la restauration de vitraux par des habitants passionnés, les témoignages des habitants ont été retranscrits dans de petits articles.

Il y a de quoi lire, regarder et apprendre. Rencontrer aussi, les habitants qui vivent juste à côté et qui peuvent poursuivre le récit.

2012-captage12012-captage2
Descente dans le captage de Chanarette pour présenter le travail réalisé par les chantiers de jeunesse... sur le panneau de Saint-Appolinaire. Les visites ont parfois été « aventureuses » pour saisir l'originalité du récit !

2012-08-sp-st-appo