Orages : passerelles et sentiers emportés

-A A +A
Les orages du mardi 8 août ont laissé des traces en Oisans et dans le Valgaudemar notamment. Quelques accès restent difficiles, notamment du côté de La Pilatte et de Temple Ecrins. Renseignez-vous avant de partir !

Cet article est complété au fil de l'évolution des différentes situations dans le massif.

17 août. L'accès au refuge de Font Turbat est rétabli pour les randonneurs. L'équipe du secteur a terminé le chantier aujourd'hui.
Si tout s'organise au mieux, les agents du Parc national espèrent un héliportage de passerelles en milieu de semaine prochaine en vue de rétablir l'accès pour tous à La Pilatte. A confirmer.

16 août.
En Oisans, la passerelle suspendue du Carrelet est réparée ! Tout va bien également dans le vallon de La Lavey où les randonneurs peuvent se rendre sans souci.

En revanche, l'accès à La Pilatte est pour l'instant réservé uniquement aux forts randonneurs ou alpinistes avertis, avec un cheminement en rive droite. Attention, le "bouillon" du torrent reste conséquent.

Du côté de Temple Ecrins, un passage à gué est possible, à réserver également aux bons randonneurs. N'oubliez pas que le refuge est fermé pour travaux cet été.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à vous renseigner auprès de la Maison du parc de l'Oisans : 04 76 80 00 51

Dans le Valgaudemar, la passerelle de l'Olan est en passe d'être rétablie.
Pour les autres passerelles, il faudra patienter encore. Les accès aux refuges sont possibles parfois en se mouillant un peu les pieds... Au niveau de la première passerelle de Muande Belonne, emportée, un passage a été cairné par le gardien une cinquantaine de mètres plus haut.

La passerelle du Clot n'a pas bougé mais le lit de la rivière passe à côté et il est difficile de traverser. Il vaut mieux faire le détour par le parking du Crépon (que l'on vienne de La chapelle ou de Vallonpierre).

Pour des infos plus précises : Maison du parc de La Chapelle-en-Valgaudemar : 04 92 55 25 19 ou Bureau d'accueil touristique du Valgaudemar : 04 92 55 25 19.

SOYEZ PRUDENTS, informez-vous sur votre itinéraire avant de partir en montagne...

10 août.
Coups de tonnerre, pluies diluviennes, coulées de boues... Les orages de la fin de journée du 8 août laissaient présager quelques "beaux" chantiers pour les équipes chargées de l'entretien des sentiers.

Un peu partout dans le massif, hier, tandis que les services des routes rétablissaient les voies de circulation dans certains fonds de vallée (voir dans les Hautes-Alpes,) les équipes du Parc national ont fait l'état des lieux sur les sentiers et commencé les travaux...

Plusieurs passerelles (ci-contre la passerelle suspendue du Carrelet) ont été emportées ou malmenées. Certains itinéraires sont coupés par des coulées de boues et laves torrentielles.

Dégâts orages 8 août 2017 - oisans - © Parc national des Écrins En Oisans, l'état des lieux n'est pas encore terminé mais certains itinéraires restent dangereux.

MESSAGE DE PRUDENCE : Les accès aux refuges du Carrelet, de Temple Ecrins, et de La Pilatte sont très détériorés. La haute vallée du Vénéon, en amont de la Bérarde, et le Vallon des Étages sont fortement déconseillés aux randonneurs non confirmés.
Pour le moment, les familles et randonneurs loisirs sont invités à privilégier le vallon des Etançons (refuges du Chatelleret et du Promontoire), de La Lavey ou encore de l'Alpe du Pin, comme itinéraires de randonnée.
Il n'y a plus de passerelle permettant de traverser le Vénéon ou le torrent du Chardon. La traversée des torrents, charriant des blocs, est très dangereuse et est à proscrire. 

Valbonnais : l'accès au refuge de Font Turbat est endommagé sur un important linéaire. Les équipes travaillent à sécuriser un itinéraire pédestre.

Dégâts orages 8 août 2017 - oisans - © Parc national des Écrins Dégâts orages 8 août 2017 - oisans - © Parc national des Écrins 
Dégâts orages 8 août 2017 - oisans - © Parc national des Écrins
La route de La Bérarde, au lendemain de l'orage, au niveau du hameau des Etages

Dans le Valgaudemar, plusieurs passerelles n'ont pas résisté et, suite à la grosse vague du torrent de Muande-Bellone, le paysage s'est quelque peu modifié.

La montée aux  refuges du Pigeonnier et de l'Olan est possible mais il faut parfois passer à gué, plusieurs passerelles ayant été détruites. Des panneaux d'information ont été installés sur les sentiers concernés mais n'hésitez pas à vous renseigner à la Maison du parc à La Chapelle-en-Valgaudemar, et dans les offices de tourisme avant de vous engager sur les itinéraires.

Gioberney après l'orage du 8 août 2017 - © O.warluzelle - Parc national des Écrins Gioberney après l'orage du 8 août 2017 - © O.warluzelle - Parc national des Écrins

La passerelle de Gioberney n'est plus... 

Gioberney après l'orage du 8 août 2017 - © O.warluzelle - Parc national des Écrins
... et le torrent a changé de lit.
Nouveau lit du torrent - août 2017  © O.warluzelle - Parc national des Écrins

L'emplacement de la passerelle de la Condamine (ci-dessous)

Emplacement passerelle de la Condamine après l'orage du 8 août 2017 - © O.warluzelle - Parc national des Écrins

La passerelle du Crépon, au départ du sentier du Ministre, est endommagée et le passage est délicat.

Passerelle Crépon - août 2017  © O.warluzelle - Parc national des Écrins

C'est le Parc national qui est en charge de ces 3 passerelles, les équipes vont faire de leur mieux pour rendre le passage possible à nouveau.

D'autres passerelles (ONF)  ont également été endommagées, voire emportées : les deux passerelles du torrent de Muande Bellone, en direction du refuge du Pigeonnier, la passerelle de la cabane de la Crotte, en direction du plateau de Tirière (emportée) et la passerelle de la Condamine, au-dessus de la cabane de Gioberney (vers le Vaccivier).

En Vallouise et Briançonnais, les accès sont globalement rétablis.
Quelques sentiers sont néanmoins encore encombrés par des pierres traînées par les coulées.

Dans le Briançonnais, c'est le cœur du massif, et donc du parc national, qui a été le plus touché par les orages violents avec des conséquences sur tous les torrents, moindres cours d'eau et sur tous les sentiers.

crues Briançonnais 89 août 2017 - photos P.Vannard  PNE

Le torrent du Tabuchet est sorti de son lit pour recouvrir le CD 2331. La passerelle des vallons de La Meije a été emportée sur le ruisseau de l'Abéous. La Romanche a emporté une passerelle installée pour les travaux de reprise du pont de Valfourche.

crues Briançonnais 89 août 2017 - photos P.Vannard  PNE crues Briançonnais 89 août 2017 - photos P.Vannard  PNE

Le ruisseau du Colombier a recouvert la passerelle d'accès aux refuges et creusé un ravin au niveau du sentier des Crevasses. Dans l'urgence et dans des conditions difficiles, les ouvriers du secteur ont rétabli l'accès au refuge du Pavé et remis en état le sentier des Crevasses avant le week-end du 15 août qui est le moment de plus forte fréquentation touristique.

crues Briançonnais 89 août 2017 - photos P.Vannard  PNE crues Briançonnais 89 août 2017 - photos P.Vannard  PNE

En Vallouise, la passerelle de Clapouse a résisté vaillamment à la crue.
Passerelle Clapouse le 8 août - @ C.Albert - Parc national des Écrins  

Dans le Fournel, la passerelle de Clousis a été emportée. Quelques aménagements ont permis d'organiser un passage à gué.
passage à gué Clousis-Fournel- @ C.Albert - Parc national des Écrins