Un bel hiver pour le glacier Blanc

-A A +A
Le manteau de neige accumulée est dense et très épais (4,60 mètres). Les mesures ont été réalisées la semaine dernière par les agents du Parc national dans le cadre du "bilan de masse" de ce glacier... qui dépendra surtout des températures de l'été prochain.

Comme chaque année, une équipe de cinq agents du Parc national est allée mesurer les « recettes » en neige que le glacier Blanc a accumulé cet hiver.

Cette opération qui va permettre, en fin d'année, de calculer le bilan de masse du glacier, est réalisée à l'aide d'un carottier manuel. L'instrument permet de récupérer des carottes de neige du manteau hivernal. Cette année, sur les 2 kilomètres du plateau (entre 3050 et 3250 m), ce sont près de 4,60 m. de neige qui se sont amoncelés.

La densité de ce manteau neigeux est plus élevé qu'habituellement à cette date (0.44 au lieu de 0.40). De ce fait, l'équivalence en eau dépasse les 2 mètres.
Cela n'est arrivé qu'une seule fois au cours des 13 dernières années, lors de l'hiver 2000/2001 avec un record à 2.61 m d'eau !

2013-05-carottage-gb3
La mesure de l'accumulation de neige est réalisée à l'aide d'un carottier manuel sur une dizaine de points du plateau du glacier.

« Tout cela ne présage pas forcément d'un bilan positif pour le glacier cette année car cela dépendra des températures de l'été qui vient » précise Martial Bouvier, garde-moniteur et chargé du suivi de ce programme. « Mais ces recettes importantes sont comme un bon matelas, pour affronter la période de fonte avec les chaleurs de l'été».

2013-05-carottage-gb2
La campagne de mesures de ce mois de mai a été écourtée en raison des conditions climatiques "hivernales".

2013-05-carottage-gb5

Lire aussi

altGlacier blanc : le recul s'accélère - novembre 2012
Encore une très mauvaise année pour le glacier Blanc dont le front s'est retiré de plus de 100 mètres en 2012. L'hiver n'a pas été très enneigé et l'été plutôt chaud : au bilan, le glacier a perdu en moyenne 1,45 mètres d'épaisseur cette année.

altGlacier Blanc : toujours au régime "sec" - Décembre 2011

Rien de nouveau sous le soleil : le glacier blanc continue de maigrir. Au bilan de l'année 2011, un recul du front de 76 mètres et une perte de 83 cm d'eau, en moyenne sur l'ensemble du glacier.

altLe glacier Blanc abandonne le bout de sa langue - septembre 2011

Les 100 derniers mètres du front du glacier qui étaient protégés par une couverture de pierres, ne sont plus rattachés à la partie vivante du glacier. Désolidarisée de la partie blanche supérieure, cette glace morte va disparaître.

altToujours moins de glace - Décembre 2010

Moins forte qu'en 2009, la tendance au retrait est confirmée cette année encore par le bilan chiffré du suivi des glaciers dans les Écrins.

 

 alt

Glacier Blanc : un hiver "normal" - juin 2009

Le résultat des mesures réalisées par carottage au mois de mai est dans la norme des neuf dernières années.

 

Pour en savoir plus :

altTélécharger le cahier thématique sur les glaciers :

icon Le cahier Glaciers - 2005 (6.91 MB)

Qu'est-ce qu'un glacier. Pourquoi et comment suit-on les glaciers du parc national des Écrins ?

Carnets de terrain et résultats des suivis.