Un bouquetin pris dans une avalanche

-A A +A
A l'Alpe du Lauzet, il est resté au moins 24 heures totalement enseveli par la coulée. Seule une corne dépassait de la neige. Dans ces conditions incroyables, ce jeune mâle a résisté.L'animal vivait encore quand il a été secouru !.

Avec la météo particulièrement violente de ces derniers jours (fortes chutes de neige et vent très fort), le danger des avalanches est omniprésent. Les bouquetins aussi peuvent se faire surprendre dans des conditions exceptionnelles comme c'est le cas pour ce jeune ibex à l'Alpe du Lauzet

Samedi 8 février, Jean, guide de haute-montagne et Annie, alors qu'ils rentrent d'une randonnée à skis, repèrent un bouquetin pris dans une avalanche dans les pentes sous l'aiguillette du Lauzet, sur la commune du Monêtier-les-Bains. Seule la tête de l'animal est visible. Ils préviennent les agents du Parc du Briançonnais mais les conditions météo qui se dégradent fortement en fin de journée empêchent de monter sur place.

Dimanche matin, le vent est toujours soutenu, la route est réouverte à la circulation. Les agents du Parc décident d'aller voir.  Annie et Jean proposent de les accompagner.
Eric Vannard, garde-moniteur, raconte cette incroyable journée.

« La montée vers le vallon de l'Alpe que nous connaissons tous très bien nous émerveille par son exceptionnelle beauté.

Il n'y a encore aucune trace humaine ou animale sur le manteau blanc. Depuis plus de 24 h, le vent joue avec la neige, modifie le relief, transforme en trou de plusieurs mètres de profondeur, un lieu où il y habituellement un gros rocher sur le bord du sentier. Le vent a tant tourbillonné autour de ce rocher qu'il a dégagé la neige jusqu'au terrain.

Nous approchons de la pente de l'Aiguillette du Lauzet. Alors que nous discutons de la probabilité de retrouver le bouquetin mort et déjà bien dévoré par les prédateurs qui sont toujours dans l'attente d'une telle aubaine, nous repérons un renard sur l'avalanche qui s'enfuit à notre vue. Jean nous conduit à l'endroit où était le bouquetin mais le vent a, là -aussi, tout modifié depuis hier.

14-02-bouquetin-aval-corne

Il n'y a rien de visible si ce n'est cette petite chose noire à quelques mètres de nous. Probablement une crotte laissée par le renard que nous avons vu !.... En s'approchant, on se rend compte qu'il s'agit de l'extrémité d'une des cornes du bouquetin.

14-02-bouquetin-avalanche-2

Jean, s'écrie alors: "Elle bouge !... il est encore vivant!... ".

14-02-bouq-aval-corne114-02-bouq-aval-corne2

Nous dégageons rapidement l'animal dont la moitié du corps était bloqué par la neige de l'avalanche. Bien qu'affaibli, le bouquetin réagit toujours malgré les 24 h qu'il a passées dans la neige mais nous diagnostiquons rapidement un souci à l'arrière train. Il ne tient pas debout. Engourdissement lié au froid, problème neurologique ou traumatique suite à la descente dans l'avalanche ... ?

Nous descendons le jeune bouquetin, un mâle de 3 ans, dans la vallée où il est d'abord réchauffé lentement. Il reprend vite de la vigueur mais conserve son problème de motricité. »

Lundi matin, le bouquetin est évacué sur Gap pour être pris en charge par le Centre de soin de la faune sauvage de Vitrolles. Michel Phisel, responsable du centre, en lien avec un vétérinaire spécialisé en faune sauvage avec lequel il travaille, décide alors d'effectuer une radiographie de l'animal afin de diagnostiquer la défaillance.
Malheureusement, l'animal n'a pas pu être sauvé, la radio révèlant une fracture sur la colonne qui ne laissait aucun espoir d'un retour à la vie sauvage.

Si vous trouvez un animal sauvage blessé ou en détresse, vous pouvez contacter le centre de soin de la faune sauvage :
http://centresoins0405.free.fr/

Tél. 04 92 54 74 31 ou 06 77 97 21 22

ou le Parc national des Écrins, qui assure le relai avec le centre de soin.

 

altLire aussi l'histoire du sauvetage d'un chamois au lac de la douche (février 2009)
Emmanuel et Claire, en randonnée à skis, racontent leur rencontre insolite avec un chamois pris dans une avalanche, au lac de la Douche.

A voir aussi, la vidéo de chamois qui s'échappent d'une avalanche en Vanoise, en face du refuge du Roc de la Pêche