Vivre la montagne

-A A +A
Quatre films, une bande-dessinée et un site internet : des outils de sensibilisation des jeunes aux pratiques de la montagne, avec le souhait de favoriser un "partage des vécus" et d'encourager une "culture" montagne.

« Vivre la montagne » c'est l'invitation qu'a souhaité lancer le Club alpin français (CAF) de Gap avec l'appui du Parc national des Ecrins.

Cette sympathique injonction a été lancée de façon très prioritaire en direction des jeunes et tout particulièrement ceux qui habitent dans les vallées de montagne.
Le sens général de cette action est d'encourager et soutenir la culture montagne dans les départements alpins à travers les pratiques de la montagne par les jeunes.

Le projet de sensibilisation est construit autour de trois outils majeurs : la réalisation de quatre films autour des pratiques, la conception d'une bande dessinée tout à fait originale et la création d'un site internet dédié : www.vivre-la-montagne.fr

Ce site, encore en cours de construction, favorise la diffusion et l'échange des « informations montagne » pouvant intéresser les jeunes inscrits dans les clubs d'alpinisme, ceux qui ont une activité dans ce domaine ou qui souhaitent s'y initier.

L'ensemble du projet a été initié, piloté et conçu par Rolland Marie du CAF de Gap, guide de haute montagne mais surtout infatigable initiateur de jeunes grimpeurs et grand rassembleur de forces vives quand il s'agit de vivre la montagne avec les jeunes.

Il a souhaité donner à ces supports de sensibilisation un ton et une dimension dépassant les seuls volets techniques et de sécurité pour atteindre à un universel et un plaisir de la montagne totalement transversal, plein de poésie et de liberté.

2013-06-bd-vivre-montagne

Pour la bande dessinée comme pour les autres programmes il a fait appel aux nombreux savoir-faire dont il est entouré dans son vaste réseau d'amis.
Ainsi c'est Sarah Rossero qui a assuré toute la partie dessin de la bande dessinée, Alexis Nouailhat assurant la mise en couleur. Synopsis et textes sont issus de la complicité de Claude Dautrey (chargé de mission culture/éducation au Parc national des Ecrins) et de Rolland Marie.

La montagne, pour se construire

Mais la bande dessinée a bénéficié de l'appui de nombreux autres apports à commencer par les instituteurs, encadrants montagne, accompagnateurs, agents du parc, guides, grimpeurs,... qui ont bien voulu apporter leur lecture critique du projet au cours des nombreuses étapes de cette construction collective.
Au final, voici un généreux document plaisant du point de vue esthétique, facile d'accès et qui, malgré tout, prête à réfléchir... plus qu'il n'y paraît.

La BD suit l'itinéraire de cinq montagnards en herbe qui vont à différents moments de leur vie faire des choix de loisirs, de formation et d'éducation qui les conduiront vers des métiers de montagne qu'il s'agisse d'encadrement sportif ou de métiers exercés en montagne.

2013-06-bd-12013-06-bd-2

En fait c'est une bande dessinée qui invite chacun à se construire grâce aux pratiques très diverses de la montagne, des plaisirs et des qualités qu'il faut développer non seulement au plan sportif mais aussi au plan des valeurs humaines, du sens enfin de son action en lien étroit avec un territoire auquel on tient et pour lequel on souhaite exercer sa responsabilité d'acteur, aussi modeste soit-elle.

2013-06-bd-3

Une BD sur la construction de soi à travers des pratiques collectives de la montagne et un goût immodéré du partage de ce que l'on aime.

La BD est diffusée gracieusement dans les milieux scolaires et sportifs. Elle espère instaurer le plus souvent possible un débat autour du fait d'habiter la montagne et de la pratiquer et des engagements que cela suppose pour chacun de nous.

Cet été, quelques rendez-vous dans le cadre des 40 ans du Parc national des Ecrins permettront de faire connaissance et d'échanger sur nos visions toujours singulières de la montagne qui nous rassemblent si unanimement. Pour les jeunes, fin juillet, une randonnée sur deux jours dans le Valgaudemar entre Chabournéou et Vallompierre est proposée, dans l'esprit de "vivre la montagne".

Ce programme a été largement soutenu au plan financier par la Région PACA et au plan de la mise en œuvre par le Parc national des Ecrins notamment concernant les contenus et la dimension éducative et de sensibilisation de l'ensemble de l'opération.