Le Conseil scientifique sur les traces de nos ancêtres

-A A +A
our en savoir plus

Si une peinture rupestre a été identifiée en 2010 sur les hauteurs de la vallée de Freissinières, cette découverte étonnante et exceptionnelle ne doit surtout pas masquer un important travail de fond qui vise à reconstituer les étapes de l'occupation humaine en haute montagne.

Une petite délégation du Conseil scientifique composée de Jean-Pierre Raffin, Arnaud Pêcher et François Dusoulier s'est rendue sur le site des fouilles archéologiques qui se poursuivent.

2011-08-cs-fouille-600

De nombreux compartiments des sciences sont ainsi mobilisés pour comprendre comment les hommes ont utilisé l'espace depuis la dernière glaciation.

Rejoints par les collègues provençaux de Florence Mocci, archéologue, les membres du conseil scientifique ont donc validé, in situ, l'intérêt d'un travail au long terme, combinant la fouille stratigraphique et le relevé du mobilier archéologique (outils en silex et céramique)et des structures bâties (trou de poteau, mur...), l'examen des formes constructives, l'étude des sols, la géomorphologie, l'étude et la datation des restes de charbons de bois en s'appuyant sur la technique des isotopes et la "classique" datation au carbone 14.

2011-08-cs-archeo-012011-08-cs-kevin-florence-02

Ces travaux de recherche au-dessus de 2000 m d'altitude, conduits par Florence Mocci du Centre Camille Jullian d'Aix-en-Provence et Kevin Walsh de l'Université de York en Angleterre ne peuvent se réaliser sans une équipe aux compétences multiples et fortement motivée.

2011-08-cs-pte-silex-295
La découverte d'un outil en silex daté de plus de 8000 ans av. J.C. est toujours un événement... !

Les conditions climatiques de cette saison estivale n'auront pas facilité la tâche des archéologues.

Tour à tour, les explications ont porté sur des strucutres pastorales de l'âge du Bronze, un habitat d'époque médiévale, un site mésolithique, la recherche de silex locaux ou exogènes...

Un tour d'horizon qui met en valeur un patient travail de terrain dans lequel l'exceptionnel et le spectaculaire n'ont finalement que peu de place au quotidien.

2011-08-cs-archeo-explic-600

Les débats ont également porté sur la conservation de la peinture rupestre. Sa fragilité comme sa vulnérabilité interrogent. Il faut espérer que les randonneurs sauront limiter leur curiosité à regarder ce frêle témoignage d'occupation humaine parvenu jusqu'à nous à travers des milliers d'années... sans prélever ou pire dégrader comme cela vient de se produire sur les gravures en Italie qui ont été recouvertes de tags !

2011-08-cs-archeo-accueil-600

Accompagnés par plusieurs membres de l'équipe du Parc national, les représentants du conseil scientifique ont beaucoup échangé chemin faisant : géologie, glaciologie, géomorphologie, entomologie... De bons plaisirs naturalistes à la mesure de la richesse des lieux.

P

De l'art rupestre dans les Écrins - Décembre 2010

Après des pointes de silex, ce sont des peintures rupestres qui ont été découvertes en Vallouise au cours de l'été 2010 sur l'un des sites prospectés par les équipes d'archéologues français et britanniques.