Le mauvais temps n'arrête pas la bondrée !

-A A +A
Le suivi de la migration des bondrées apivores a eu lieu à Châteauroux-les-Alpes les 23 et 24 août. Les observateurs étaient plus nombreux le dimanche qui offrait de meilleures conditions climatiques mais, paradoxalement, moins d'oiseaux à regarder !.

14-08-compt-bondree-m-provo

Le samedi, la pluie tombée pendant la nuit et le brouillard matinal ont fortement démobilisé les observateurs...

14-08-compt-bondree-1sam14-08-compt-bondree-sam

Le temps que le brouillard se lève et les six observateurs sont en place à 10h. Alors que les conditions climatiques semblaient défavorables, ce sont pas moins de 323 oiseaux qui sont comptés en 4h de suivi et 9 espèces de rapaces observées  !

Pour la journée du dimanche, l'alternance du soleil et des nuages laisse présager une bonne journée de passage pour les oiseaux.

14-08-compt-bondree-1

Cette fois, dix-huit observateurs sont présents. Et pourtant, seulement 132 bondrées seront observées en 5h de suivi...

Ces rendez-vous proposés par les agents du Parc national sont ponctués par un pique-nique sorti du sac en milieu de journée : un moment d'échanges et de convivialité supplémentaire très apprécié.

14-08-compt-bondree-2

Sur deux jours, ce sont donc 455 bondrées qui ont été observées en 9h de suivi : "Pas si mal compte tenu de la météo du week-end" résume Damien Combrisson, garde-moniteur et animateur de ces comptages,  et surtout, "comparé aux seulement 200 bondrées observées l'an dernier pour un suivi identique !"

Pour en savoir plus :

Ecoutez la chronique nature sur "Les migrations d'automne"
{mp3}2013-10-10_n4_d_combrisson_migrations_automne{/mp3}

Lire l'article : Suivi de la migration dans l'Embrunais