La Chapelle-en-Valgaudemar

-A A +A
Secteur : 

 La Chapelle en Valgaudemar vu du Pic de l'Ours © Dominique Vincent - Parc national des Ecrins

La commune de la Chapelle-en-Valgaudemar, occupant le fond de la vallée du même nom, est une commune de haute montagne par excellence.

De nombreux sommets de plus de 3000m d´altitude - dont le plus haut, les Bancs, culmine à 3669 m – et des versants abrupts aux dénivelés impressionnants lui confèrent des allures himalayennes.

La cascade du Voile de la mariée ©Dominique Vincent - Parc national des Ecrins   De nombreuses cascades (Voile de la Mariée, Casset, Combe-Froide) lacs (Lauzon, Pétarel...) et glaciers (Rouies, Cime du Vallon, Condamine, Sirac...) égayent constamment le paysage.

La vallée est orientée Est-Ouest, et l´opposition adret / ubac y est donc très marquée. Aux versants de la rive droite très arides s´opposent les forêts de résineux de la rive gauche.

Toute la faune de montagne est très bien représentée, dont le tétras lyre ou le chamois.

Dès le printemps revenu, le bouquetin, réintroduit en 1994 et 95 sur la commune voisine de Champoléon, vient occuper les sommets et les parois abruptes qui bordent le fond de la vallée. La flore n´est bien sûr pas en reste.

Lac de Pétarel - Valgaudemar © Dominique Vincent - Parc national des Ecrins

Les vastes pâturages accueillent en estive les troupeaux ovins des éleveurs de la commune, ainsi que quelques troupeaux transhumants.

La tradition pastorale, bien ancrée dans la commune, s´exprime au travers de la " Fête de la chèvre " qui se tient chaque année le 4 octobre. Cet événement marque la descente des troupeaux vers le fond de la vallée, mais aussi l´arrivée de l´hiver. Les belles prairies de fond de vallée, élément également remarquable du paysage, procurent le fourrage nécessaire pour l´hiver. Si l´agriculture est encore bien présente, l´activité touristique est ici la plus importante du canton.

Descente des brebis de l'Aup -  La Chapelle en Valgaudemar © Dominique Vincent - Parc national des Ecrins

Patrimoines

L´histoire de la vallée et de ses villages est très riche. La Chapelle a toujours été une halte importante, situé sur la voie romaine allant de Briançon à Mens, par un col aujourd´hui recouvert par un glacier.

L´un des épisodes les plus fameux de son histoire fut marqué par le partage en deux communautés distinctes du village de La Chapelle, appelées Guillaume Pérouse et Clémence d´Ambel, du nom des deux seigneurs féodaux qui se partageaient les terres de cette paroisse à la fin du XIVe siècle. Séparés par un torrent, les deux " villages " furent réunis en une seule commune en 1962. Plus récemment, une partie de l´histoire de l´alpinisme s´est jouée dans le Valgaudemar depuis la fin du XIXe siècle. On y a construit quelques-uns des premiers refuges de haute montagne (refuges de l´Olan, de Xavier Blanc...) ainsi qu´un hôtel d´altitude au Gioberney.

A faire, à voir

Chapelle de Navette (après restauration) © Dominique Vincent - Parc national des Ecrins  Le territoire de la commune recèle mille trésors, qu´il s´agisse des villages et hameaux, le Rif du Sap, le Casset, les Portes ou Navette, déserté après de trop nombreuses crues du torrent... ou des paysages grandioses, ponctués de sommets, de glaciers et de cascades (voir aussi les " Oules du diable " en montant aux Portes).

Une très grande partie de son territoire est en zone coeur du Parc national des écrins. Les maisons traditionnelles du Valgaudemar, autrefois couvertes en chaume, comportent sur la façade un porche voûté, appelé " toune " abritant le plus souvent l´entrée. Il était autrefois peint à la chaux puis teinté en blanc ou en bleu.

Toune à La Chapelle en Valgaudemar - Chaussendents © Simon Payan - Parc national des Ecrins Dans le village, hôtels, gîtes et campings accueillent les nombreux randonneurs. Deux centres communaux reçoivent des classes et groupes. L´hiver, la vingtaine de kilomètres de pistes de ski de fond attire un public amateur de tranquillité et surtout d´authenticité.

Le site du Gioberney est probablement l´un des plus connus du massif des écrins et de l´Oisans, avec sa cascade du " Voile de la mariée ".
La Maison du Parc national des écrins, situé au cœur du village, accueille le public et propose des expositions. Plus que jamais, La Chapelle-en-Valgaudemar reste l´étape obligée sur la route des sommets au sein d´un patrimoine exceptionnel.

(Sources : " Champsaur Valgaudemar Circuits de découverte ", CAUE des Hautes-Alpes, textes de Patrick DOMEYNE ").

Les Oules du Diable et son pont de pierre © Dominique Vincent - Parc national des Ecrins

A lire

Au Centre de documentation du Parc national des Ecrins :

  • Il était une fois le Clot, BIGILLONS., 83 p., 2002
  • Souvenirs en Valgaudemar, CHIRI-SARRAZIN D., Imprimerie Alpa Clavel, 64 p., 2001

 

Selection Rando Ecrins

Consulter les randonnées au départ ou passant par La Chapelle-en-Valgaudemar

Sirac - coucher de soleil © Ludovic Imberdis - Parc national des Ecrins
Lacs de Sebeyras depuis le col de Pétarel © Dominique Vincent - Parc national des Ecrins
Jas du Clot des Portes © Dominique Vincent - Parc national des Ecrins
Hameau du Bourg - La Chapelle en valgaudemar © Dominique Vincent - Parc national des Ecrins
Aiguille de Morges depuis Tirière © Jean-Pierre Nicollet - Parc national des Ecrins
Sommet du Vaccivier en reflet © Jean-Pierre Nicollet - Parc national des Ecrins
Tournée sur le sentier de chasseurs au-dessus du Casset en adret - Le hameau du Casset et ses prairies de fauche © Dominique Vincent - Parc national des Ecrins
Sentier du col de Vallonpierre © Bernard Guidoni - Parc national des Ecrins
Itinéraire de la cabane de L'Aup -  berger de l'Aup et son chien © Dominique Vincent - Parc national des Ecrins
Refuge de Vallonpierre © Olivier Warluzelle - Parc national des Ecrins
Harde de chamois au Gioberney © Ludovic Imberdis - Parc national des Ecrins
Mer de nuages au Gioberney © Ludovic Imberdis - Parc national des Ecrins

Commune liée à l'OT de: 

Lieux d'accueil dans ce secteur