Saint-Christophe en Oisans

-A A +A
Secteur : 

Saint-Christophe en Oisans est une commune singulière. A elle seule, au-delà de Venosc et Bourg d'Oisans, elle occupe toute la haute vallée du Vénéon et donc le cœur du massif des Écrins. Elle est donc le cœur le plus central du Parc national, à soi seul presque 1/5ème de celui-ci.

De toutes parts, les hautes montagnes l’entourent : 128 sommets de plus de 3000 mètres, dont la Meije et la Barre des Ecrins, dernier 4000 des Alpes du Sud. Haut lieu de l’alpinisme par conséquent, avec 9 refuges et 2 centres alpins. Sur son territoire le seul glacier « Dôme » du massif des Ecrins, glacier de Mantel, plus souvent appelé glacier de Mont de Lans, et sur lequel est installé le domaine d’altitude de la station de ski des Deux Alpes, avec du point culminant un panorama splendide sur les sommets de l’Oisans.

Au fond de la vallée, le Vénéon aux eaux limpides, souvent d’un bleu turquoise, avec les torrents et les cascades des vallons adjacents. C’est une vallée d’eau magnifique, aimée des pêcheurs, des kayakistes et de tous les pratiquants d’eau vive. La route et les hameaux s’étagent sur les flancs abrupts de la vallée. Vraie route de montagne, aux murs de pierre magnifiquement refaits, et au terme la Bérarde, porte de quelques uns des grands sites du massif.
Protégée par la raideur des pentes et par les couloirs d’avalanche de tout excès d’urbanisation, c’est un vrai lieu de nature, de lumière, de couleurs fabuleuses. Une faune et une flore riches et diversifiées, une géologie singulière en font ainsi l’un des hauts lieux pour les naturalistes.

C´est ici qu´en 1913 l´état acheta 4 000 hectares d´alpages, de rochers et de glaciers en vue de créer le premier "parc national " de France. On y trouve de nombreuses plantes protégées comme le célèbre lis orangé, l´ancolie des Alpes et le chardon bleu, mais aussi de plus discrètes comme le trèfle des rochers ou le dracocéphale d´Autriche. Le promeneur attentif peut aussi observer la faune alpine très bien représentée ici ; il peut également rencontrer les troupeaux de brebis qui estivent dans les vallons de La Lavey et de Lanchâtra.

Quant aux habitants, ils ne sont plus paysans. Hôteliers ou retraités, ils vivent, pour la plupart d´entre eux, du tourisme.

Saint-Christophe-en-Oisans a décidé de miser sur la valorisation des très riches patrimoines naturel et culturel de son territoir. Un musée de l´Alpinisme a ouvert ses portes en 2002 qui est aussi un point d'information du Parc national.

Autrefois...

En parcourant le territoire de la commune sur un des nombreux sentiers surplombant le Vénéon ou s´élevant dans les vallons, vers les sommets superbes, les traces du passé sont partout présentes.

Qu´il s´agisse des ruines d´anciens hameaux d´altitude, dont certains furent habités en permanence au Moyen-âge (quelquefois à plus de 2 000 m d´altitude), sans oublier les oratoires, chapelles et murets...
L’eau en abondance a obligé l’homme à construire moulins et ponts (aux Rajas, sur le Diable) afin de traverser les nombreux torrents et cascades.

On ne peut être qu´admiratif devant les capacités d´adaptation que l´on soupçonne inépuisables des anciens habitants de cette haute vallée.

A faire, à voir

Au village, le musée Mémoires de l'alpinisme retrace l´histoire de la conquête des sommets, qui n´aurait pu se faire sans ces chasseurs de chamois futurs Guides de haute montagne.

Tél : 04 76 79 52 25
musalpin@wanadoo.fr

www.musee-alpinisme.com    

 

Le choix des activités sportives et de découvertes est important : alpinisme, randonnée pédestre, escalade, via ferrata, ski de randonnée, activités nautiques…

L’office de tourisme est également un point d’informations du parc national et il vous accueille en deux lieux : toute l’année à la Ville de St Christophe et aussi tout l’été à la Bérarde.

 

A lire

Au Centre de documentation du Parc national des Ecrins :

  • Au pays de la Meije, P.L. Rousset, Ed Curandera, 1992
  • Une passion pour l'Oisans, J. Buissillet, EBS Ed, 2002
  • Le grand Oisans sauvage, Samivel, Ed Arthaud, 1987
  • Les habitats désertés de Saint Christophe-en-Oisans, Tiré à part, C. Mazard, D. Roche, étude présentée au Conseil Scientifique du 30 mars 2001
  • La meije et les Ecrins, D. Baud-Bovy, E. Hareux, A. Gratier & J. Rey Grenoble, 1908

Selection Rando Ecrins

Les itinéraires au départ ou passant par l'Oisans

Commune liée à l'OT de: 

Lieux d'accueil dans ce secteur