F comme... Falaise

-A A +A

Une falaise est une grande paroi de rocher presque verticale, comme un mur immense, qui peut faire plusieurs dizaines ou plusieurs centaines de mètres de haut.

Le plus souvent, on utilise ce mot pour parler des parois rocheuses en bord de mer. Mais en montagne, on appelle aussi "falaises" les parois situées dans les étages inférieurs des montagnes, près des rivières et des fonds de vallée. Alors qu'en haute altitude, on parle plutôt de "parois", tout simplement !

 

Falaise de l'Escales dans le PNR du Verdon © M. Corail - Parc national des EcrinsFalaise de l'Escales - par naturel régional du Verdon

 

Des rochers habités

Une falaise, c'est comme un désert. Quand on la regarde de loin, on s'imagine qu'il n'y a aucune vie : comment une plante pourrait-elle pousser sur du rocher, et comment des animaux pourraient-ils vivre ici ? 

Des plantes...

Silène acaule © M. Coulon - Parc national des Ecrins Pourtant, si on regarde de plus près, on s'apercoit que des plantes poussent là. Car les rochers sont souvent fissurés : de la poussière et des feuilles mortes apportées par le vent ont pu venir se coincer dans ces fentes. Avec le temps, du terreau se forme et s'accumule.
Puis la graine d'une plante, elle aussi arrivée là par hasard (emportée par le vent, transportée dans le plumage d'un oiseau, tombée de plus haut...) a pu germer et ancrer ses racines dans le terreau.

Silène sans tige

Genévrier thurifère © M. Coulon - Parc national des Ecrins Mais pour vivre là, il faut quand-même être drôlement bien adapté ! Il y a de la terre dans la fissure du rocher, mais très peu ! Et très peu d'eau aussi. Les températures passent d'un extrême à l'autre, le rocher peut être brûlant en plein soleil et glacé par une nuit d'hiver. Toutes les plantes n'y résisteraient pas !

Le genévrier thurifère est un arbre peu commun vivant dans les falaises chaudes entre 600 m et 1500 m d'altitude.

Des oiseaux...

Les falaises sont rarement tout à fait lisses : il y a des fissures, des vires (des sortes de petits "balcons" étroits), des trous, des surplombs (avancées de rocher formant un "toit"). Plusieurs espèces d'oiseaux utilisent ces reliefs pour nicher. Beaucoup sont des rapaces comme le hibou grand duc,le faucon pèlerin, le faucon crécerelle, l'aigle royal, le vautour fauve, le gypaète barbu, ou d'autres oiseaux plus petits : le crave, le chocard, le grand corbeau, le tichodrome, l'hirondelle de rocher et la niverolle.

Au fait, sais-tu comment s'appelle le nid de l'aigle royal ? C'est une aire

Tichodrome échelette © D. Combrisson - Parc national des Ecrins Crave à bec rouge © Parc national des Ecrins

Jeune aigle au nid apprenant à voler © M. Coulon - Parc national des Ecrins Faucon pèlerin © R. Chevalier - Parc national des Ecrins

Des rochers très fréquentés

Pendant des milliers d'années, les falaises sont restées difficilement accessibles à certains prédateurs (comme le renard ou l'homme !). Ces milieux naturels offraient alors à leurs habitants tranquilité et sécurité.
Mais depuis quelques dizaines d'années, l'homme fréquente les falaises pour ses loisirs.
Un peu partout, elles sont maintenant équipées de matériels techniques permettant de pratiquer l'escalade ou la via ferrata* et sont donc très fréquentées !

*Une via ferrata est une sorte de "chemin" situé dans une paroi rocheuse, équipé avec des cables, des barreaux ou des échelles, qui permettent de se déplacer.

Via ferrata © R. Chevalier - Parc national des Ecrins Escalade © Parc national des Ecrins

Il y a aussi le risque que les plantes, fragiles, soient piétinées et que les oiseaux soient dérangés : certains abandonnent leur nid et ne feront pas de petits.

Que faire pour protéger les espèces ?

Avertissement grimpeurs © Parc national des Ecrins Dans le cœur du parc national des Ecrins, on ne peut pas installer du matériel d'escalade n'importe où. L'équipement de certains sites situés trop près d'aires d'aigles, par exemple, est interdit. 

En aire d'adhésion, des panneaux sont installés pour avertir les grimpeurs du dérangement qu'ils peuvent provoquer en utilisant certaines voies d'escalade : ils devront les éviter pendant la période de nidification (quand le nid est occupé). 

Plantes et animaux ont besoin d'espace et de tranquillité pour vivre !

Pour en savoir +

A lire :

Sur le site internet du Parc :

A écouter (Chroniques Nature, RAM) : 

Activités

Si tu vas faire de l'escalade ou de la via ferrata, pense à regarder autre chose que tes mains et tes pieds ! Tu verras qu'il y a toutes sortes de plantes dans les rochers et tu pourras certainement observer quelques oiseaux. 

Dans la rubrique Document(s) à télécharger imprime le fichier pdf jeu falaises et entoure le nom des animaux qui vivent ou nichent en falaises. 

Tu y trouvera également les réponses !
réponses jeu falaises

Falaise de l'Escales dans le PNR du Verdon © M. Corail - Parc national des Ecrins
Document(s) à télécharger : 
Date de publication sur le site : 
Mardi, 10 Janvier, 2017