O comme... Orthoptères

-A A +A

Que se cache-t-il derrière ce nom compliqué ? Les sauterelles, les grillons et les criquets ! On les appelle ainsi parce qu'ils ont des ailes droites (ptère signifie aile et ortho veut dire droit).

Des insectes qui sautent

Les sauterelles sautent, ça paraît évident, mais les criquets et les grillons aussi !

Comme tous les insectes, les orthoptères ont 6 pattes. Les pattes de derrière sont très longues, elles peuvent se replier et se détendre pour faire de grands bonds !

L'oedipe rouge © O. Grosselin, PNE. Les orthoptères peuvent aussi voler, ils ont 2 paires d'ailes. Celles de devant (les tegmina) sont étroites et dures. Au repos, elles protègent celles de derrière qui sont membraneuses et repliées dessous. Pour le vol, les tegmina s'écartent et les ailes de derrière se déploient comme des éventails.

 

Parmi les criquets, certains ont de belles couleurs sur leurs ailes, qu'on ne voit qu'au dernier moment, lorsqu'ils s'envolent. Ce sont les oedipodes.

Oedipode turquoise, ailes déployées © M. Coulon, PNE.

Aile d'oedipode turquoise

 

Certains autres orthoptères n'ont pas d'ailes du tout, ou si petites qu'ils ne peuvent pas voler.

 

 

Le criquet est-il le mari de la sauterelle ?

Et non ! Ce sont des animaux différents. Il y a donc des mâles et des femelles chez les grillons, les criquets et chez les sauterelles. Mais alors, comment les distinguer ? C'est très simple : observe la longueur de leurs antennes.

Criquet jacasseur © B. Delenatte, PNE.

Si les antennes sont courtes, plus petites que la longueur du corps, c'est un criquet.

 

Si les antennes sont longues, plus longues que le corps, et fines, c'est une sauterelle ou un grillon. Les grillons sont plutôt bruns ou noirs.

Sauterelle (dectique verrucivore) © M. Coulon, PNE. Grillon champêtre © M. Coulon, PNE.

Une sauterelle                                                 Un grillon

Mais il y a bien d'autres différences entre ces trois types d'orthoptères.

"Cri cri cri tch tch tch tch bzzzz bzzzz..."

En été et jusqu'à l'automne, tu entends sûrement les "cricri" des sauterelles, des criquets ou des grillons. Comme chez les oiseaux, ces "chants", appelés stridulations, sont essentiellement émis par les mâles pour défendre leur territoire et attirer les femelles. Cependant chez certaines espèces, les femelles chantent aussi.

Il y a toutes sortes de chants : depuis les chants tout doux du grillon d'Italie par de belles nuits d'été à celui, strident et qui nous casse les oreilles, de la grande sauterelle verte. On peut donc reconnaître les espèces par leur chant, comme on le fait pour les oiseaux.

Pour pouvoir striduler, les criquets ont des petites dents alignées, un peu comme un peigne, à l'intérieur de leurs pattes arrières qu'ils frottent sur les tegmina (tu te souviens ?... Les ailes du devant). Les sauterelles et les grillons stridulent en frottant leurs tegmina l'une contre l'autre.

Des oreilles sur les pattes (ou sur l'abdomen)

C'est bien beau de chanter, mais encore faut-il être entendu ! Les orthoptères ont de bonnes oreilles mais elles ne sont pas situées sur leur tête !

Celles des criquets sont de petites ouvertures situées sur les côtés de l'abdomen (le ventre). Celles des sauterelles et des grillons sont de petites fentes situées sous les genoux des pattes avant. Etonnant, non ?....

Que mangent-ils ?

Les orthoptères mangent surtout des herbes.

Mais les sauterelles de grande taille sont plutôt carnivores : elles mangent d'autres insectes, des chenilles, des larves... Leurs mandibules sont puissantes, alors si tu ne les prends pas par le dessus, elles peuvent te pincer pour se défendre ! Mets-toi à leur place : ça doit faire drôlement peur d'être pris dans de grosses mains !

Les sauterelles ont-elles un dard qui pique, un couteau qui coupe ? Dectique verrucivore © B. Nicollet, PNE.

Ni dard, ni couteau, ni sabre, ni épée, ni arme quelle qu'elle soit ! Cette longue "lame" que tu peux observer chez certaines sauterelles est l'oviscapte. C'est ce qui sert à la femelle pour pondre : elle enfonce son oviscapte dans des tiges de plantes ou dans le sol pour y pondre ses oeufs.

Les mâles des sauterelles n'ont donc pas d'oviscapte.

Criquet bariolé, femelle en train de pondre © M. Coulon, PNE. Encore une distinction entre sauterelles et criquets : les criquets femelles n'ont pas d'oviscapte.

Elles enfoncent directement le bout de leur abdomen dans le sol pour y déposer leurs oeufs.

 

 

Bébé criquet deviendra grand

Souvent, les oeufs sont pondus en automne et passent l'hiver bien à l'abri dans le sol. Au printemps, les oeufs éclosent et il en sort de tout petits criquets. Ils grandissent, muent, grandissent, muent... ceci plusieurs fois jusqu'à atteindre la taille adulte. Parfois les oeufs sont pondus en début d'été, ils éclosent dans l'été et les jeunes doivent trouver un abri pour passer l'hiver.

Mais dans tous les cas, chez tous les orthoptères, les jeunes - les larves - ressemblent déjà beaucoup aux adultes. Rien à voir avec les papillons ou les mouches dont les larves sont des chenilles ou des asticots bien différents des adultes !

Où vivent-ils ?

Partout !

Tu peux trouver des orthoptères dans de nombreux milieux : prairies, chemins, haies, marécages, bords de torrents, jardins... Si tu te promènes dans les alpages, tu en verras beaucoup sauter devant tes pas ! Certaines espèces peuvent vivre jusqu'à 3 000 mètres d'altitude.

Le criquet des alpages

Voici un criquet qui vit dans le parc national des Ecrins. C'est une espèce présente uniquement en montagne. Le mâle est facile à reconnaître car il a de "gros bras" ! Avec ses pattes avant renflées, il fait penser à un personnage d'un vieux dessin animé, Popeye. C'est pourquoi on le surnomme souvent le "criquet Popeye" !

Gomphocère des alpages © B. Delenatte, PNE.

A lire :

  • " Insectes et autres petites bêtes de montagne ", collection « Les guides de terrain des parcs nationaux de France », éditions Glénat.
  • "Insectes en montagne" collection "Mosaïque", éditions Glénat.
  •  

Sur le site internet du Parc :

A écouter :

  • Chronique nature de la RAM : grillons, sauterelles et criquets
  • Chants du grillon testace, de la sauterelle cymbalière et du criquet jacasseur, fichiers MP3 à télécharger ci-dessous. "Sons de la nature", Fernand Deroussen pour le Parc national des Ecrins, avec le soutien de la GMF.
Activités

Observer les orthoptères

Les orthoptères sont assez faciles à attraper. Pour les observer sans les blesser, tu peux les mettre dans une boîte loupe (boîte dont le couvercle fait loupe) ou un récipient transparent. Mais relâche-les vite !

"Il m'a fait pipi dessus" : pas de panique ! Quand les criquets et les sauterelles se sentent en danger, ils secrètent une substance brunâtre ou verdâtre qui repousse leurs prédateurs... et effraie un peu les enfants qui les capturent ! Mais ce liquide n'est pas toxique.

Connais-tu bien les orthoptères ?

A télécharger ci-dessous, 2 fiches : un jeu (et les réponses) qui te permettra de vérifier que tu es devenu un expert en orthoptères !

Coloriage

Oedipode rouge ou oedipode bleu : choisis ta couleur !

 

Date de publication sur le site : 
Jeudi, 20 Juillet, 2017