Q comme... Queue de vache

-A A +A

Mais... Pourquoi donc s'intéresser à la queue des vaches ?!

Bien sûr, on rencontre souvent des vaches en montagne, venues passer l'été sur l'alpage. Mais de là à ne s'intéresser qu'à leur queue !...

Vache de race Aubrac © M. Coulon, PNE.

C'est que d'autres êtres vivants dotés d'une queue de vache fréquentent aussi la montagne... ce sont les alpinistes !

Les alpinistes ? Mais qu'ont-ils à voir avec la queue des vaches ? Tu vas bientôt comprendre...

Le matériel des alpinistes

Pour se déplacer en haute montagne, il faut du matériel adapté. 

Par exemple pour marcher sur un glacier, il faut fixer des crampons sous ses chaussures. Crampons © M-G. Nicolas, PNE. La glace, ça glisse !

 

Ascension du pic des Trois Evêchés © C. Coursier, PNE. Il faut un piolet pour les pentes raides. 

 

 

Escalade © L. Imberdis, PNE.

On porte un casque pour se protéger des chutes de pierres ou de glace. 

 

 

 

Baudrier ©  M-G. Nicolas, PNE. On enfile un baudrier pour accrocher du matériel et accrocher sa corde...

 

 

 

Escalade à Ailefroide © M.G. Nicolas. ... car bien sûr on a besoin d'une corde !

Celle-ci sert à s'attacher (s'assurer) car les risques de chutes graves sont élevés en haute montagne. On peut tomber dans une crevasse si on est sur un glacier ou dans le vide si on escalade une paroi.

La corde permet de relier les alpinistes entre eux : si l'un d'entre eux tombe, les autres peuvent le retenir. Quand deux ou trois alpinistes sont ainsi reliés par une corde, on nomme cela une cordée.

Ascension des Rouies © D. Fiat, PNE.

Et la queue de vache ?

Ah ! Nous y voilà ! Une queue de vache est tout simplement... un noeud ! On prend le bout de la corde, on le replie et on fait un noeud "tout bête" avec. Cela forme une boucle que l'on peut glisser dans un mousqueton attaché au baudrier. Nous voici attachés à la corde !

Queue de vache ©  M-G. Nicolas, PNE.

Une queue de vache attachée au baudrier. Queue de vache ©  M-G. Nicolas, PNE.

 

 

 

 

Grâce à cette queue de vache, on peut aussi se vacher, c'est à dire s'attacher à un "relais" pour faire une pause quand on escalade une paroi (de roche ou de glace). Les relais sont constitués de points d'assurage fixés dans le rocher ou la glace.

Escalade en falaise © H. Jaillet et M-G. Nicolas.

Un relais : 2 points d'assurage (fixes) pour pouvoir faire une pause...

Les alpinistes ont un point commun avec les marins : ils utilisent beaucoup de noeuds différents qui ont tous un nom : noeud de huit, noeud de chaise, noeud de cabestan, noeud de demi-cabestan...

Mais pour être un(e) alpiniste, il ne suffit pas d'avoir du matériel ! Il faut s'entraîner physiquement et aussi acquérir des connaissances sur la montagne et ses dangers.

Pour commencer, il faut être accompagné d'un guide de haute montagne ou de quelqu'un d'expérimenté. Puis peu à peu, à force de pratiquer la montagne, on apprend... C'est comme pour toute chose !

Et parfois, quand on est sur un sommet, on a la chance d'être au-dessus des nuages !

A voir :

Exposition "Gravir les sommets : un demi-siècle d'alpinisme dans les Ecrins"

Activités

Veux-tu essayer de faire des noeuds qu'utilisent les alpinistes ?

Pour cela, tu n'as pas besoin d'une corde de montagne, tu peux t'exercer avec une grosse ficelle ! Tu peux suivre les instructions sur ce site internet :

Site internet de la Fédération française de la Montagne et de l'Escalade

Date de publication sur le site : 
Vendredi, 21 Juillet, 2017