l'Embrunais

-A A +A

La montagne éclaboussée d’eau et de soleil

Ici, la vallée de la Durance s’élargit et le Grand Morgon se mire dans la retenue d’eau de Serre-Ponçon. Il faut savoir s’en éloigner pour découvrir les richesses de l’Embrunais.

Embrun porte les traces de sa grandeur passée, ancienne capitale romaine et métropole ecclésiastique, dont la cathédrale Notre-Dame du Réal. L’abbaye de Boscodon, fondée au 12e siècle par l’ordre de Chalais se niche au pied du Grand Morgon.

Depuis le sommet de la Tour Brune, lieu d’exposition du Parc consacré aux paysages du massif des Ecrins, le panorama se déploie et la géologie se lit ici à cœur ouvert : la roche se plie par endroits comme une étoffe et les terrasses fluvio-glaciaires donnent un petit air steppique au site. Les terres noires en « dos d’éléphants » s’érodent et viennent assombrir les torrents au printemps. Le Couleau, le Rabioux, le Boscodon et le torrent de Réallon peuvent alors devenir dévastateurs. Les hommes ont depuis toujours cherché à se défendre de la fureur ou de la parcimonie de l’eau et de l’instabilité des terrains, en construisant des canaux, qui drainent et irriguent les versants.

L’Embrunais est le plus méridional des secteurs du parc. Depuis les rives du lac jusqu’à la Tête de Vautisse (3156 m), le randonneur peut passer de l’influence méditerranéenne à l’étage nival, et rencontrer une faune et une flore très diversifiées.
On trouve ici des espèces adaptées aux étés secs et chauds : lézard ocelé, lavande à feuilles étroites, pivoine officinale, hibou petit duc, oedicnème criard et petit scorpion noir.

Dans la vallée de Réallon, le hameau des Gourniers est une porte d’entrée du cœur du parc. Un sentier d’interprétation permet de mieux comprendre le paysage, et le point d’information reçoit les visiteurs en été.

A Châteauroux-les-Alpes, la commune aux 40 hameaux, la maison du Parc propose des expositions temporaires et des animations (projections, conférences...).

Un dépliant d'information sur l'Embrunais, réalisé par le Parc national, présente les richesses naturelles et culturelles de ce secteur et invite à les découvrir.
Télécharger le dépliant

 

Maison du Parc de l'Embrunais

Les aubergeries
05380 Châteauroux-les-Alpes
Tél. 04 92 43 23 31

A lire

Au Centre de documentation du Parc national des Ecrins :

  • Embrun et l'Embrunais à travers l'histoire, Général J. HUMBERT, Société d'Etudes des Hautes-Alpes, 508 p., 1972
  • L'Abbaye de Boscodon, AMAT J.C. (d'), Ed Société d'Etudes des Hautes-Alpes, 112 p., 197
Le village de Réallon sous la neige © Mireille Coulon, Parc national des Ecrins
Vignes en Embrunais © Michel Bouche, Parc national des Ecrins
Les oucanes de Chabrières, Réaalon © Mireille Coulon, Parc national des Ecrins
Le Grand Morgon © Mireille Coulon, Parc national des Ecrins
La Ribière, Châteauroux © Mireille Coulon, Parc national des Ecrins
Roche Charnière et le Queyras en fond © Robert Chevalier, Parc national des Ecrins.
Clapiers d'épierrement devant les aiguilles de Chabrières © Mireille Coulon, Parc national des Ecrins
Tête de Clotinaille © Damien Combrisson, Parc national des Ecrins

Lieux d'accueil dans ce secteur