ECOLE des VIGNEAUX (maternelles)

-A A +A
Fiche descriptive : 
  • Année scolaire : 2010-2001
  • A l'école des Vigneaux, il y a trois classes : celle des CE2-CM1-CM2, celle des CP-CE1 et la nôtre, celle des maternelles.

    Nous avons la chance d'avoir dans notre classe de grandes baies vitrées qui donnent sur des arbres et des prés. Aussi, nous pouvons observer les oiseaux depuis la classe.

Les oiseaux autour de l'école.

2011-05-vigneaux-01

Octobre 2010

A la rencontre des oiseaux sur le sentier de découverte de la maison du parc de Vallouise

Pour aller à la rencontre du monde des oiseaux, nous faisons d'abord une sortie sur le sentier découverte de la maison du parc, à Vallouise. Nous retrouvons Marie, garde du Parc national des Ecrins, que nous connaissons bien puisque nous avons déjà travaillé avec elle sur les papillons l'an dernier.

Il y a des longues vues (des fausses) qui nous permettent d'observer des oiseaux (des faux aussi !). Quand nous regardons dans les longues vues, nous pouvons aussi entendre leur chant !

2011-05-vigneaux-02

Il y a le pic vert qui est vert et qui rigole. Son bec est comme un pic, l'outil. Aussi il peut creuser les vieux troncs d'arbre pour construire son nid ou pour manger. Il a aussi une petite casquette rouge.

2011-05-vigneaux-032011-05-vigneaux-04

Il y a le petit duc, un petit hibou qui fait « tiou, tiou ».

2011-05-vigneaux-05

Et puis encore la huppe. Elle a une huppe sur la tête : ce sont des plumes qu'elle hérisse mais qu'elle peut replier. Elle fait « oup-oup-oup, oup-oup-oup » ! Elle a un bec fin avec lequel elle peut aller chercher des petites bêtes dans les creux des écorces ou ailleurs.

2011-05-vigneaux-062011-05-vigneaux-07

Et d'autres encore : la sitelle, le rossignol, la pie, la corneille, le pinson ... Quelle diversité !

Novembre 2010

Les mangeoires

Nous fabriquons des mangeoires avec Marie, pour aider les oiseaux à se nourrir pendant l'hiver. On peut alors leur donner des graines mais il faut éviter les miettes de pain.

Nous réalisons plusieurs types de mangeoires. En voici quelques unes avec leur mode de fabrication.

La mangeoire bouteille recyclée
2011-05-vigneaux-08Il faut : une bouteille en plastique
un cutter
des graines
Découper avec un cutter une petite fenêtre dans la bouteille, à 5cm du fond.
Introduire en travers une baguette qui servira de perchoir.
Verser des graines au fond de la bouteille.

La mangeoire pot de yaourt
Il faut : de la margarine
des graines pour oiseaux
des pots de yaourts vides
des petits filets (style filets à agrumes)
un réchaud et une casserole
Faire fondre doucement la margarine.
Ajouter des graines.
Verser dans les pots et mettre au frais.
Démouler. C'est prêt !
Et pour que les mésanges puissent s'agripper à leur garde manger, nous avons mis les petits pâtés de margarine dans des filets.

2011-05-vigneaux-09

La mangeoire en bois avec réservoir à graines.
Marie a préfabriqué une mangeoire en bois que nous avons assemblée à l'école. Nous avons aidé Marie en lui tenant les morceaux qu'elle a cloués ensemble.

2011-05-vigneaux-10

Puis Gilles, notre maître, et Marie ont installé toutes ces mangeoires sur les arbres devant les fenêtres de l'école.

Les chansons

Pour remercier Marie quand elle vient dans notre classe, nous lui chantons une petite chanson avec des histoires d'oiseaux. Et même plusieurs parce que Marie les connaît et qu'elle aime bien les chanter aussi !

2011-05-vigneaux-11

L'horloge

Gilles a aussi apporté une horloge qui sonne chaque heure... Enfin, elle ne sonne pas, elle reproduit les chants de certains oiseaux. Nous apprenons vite à reconnaître celui du loriot ou de la chouette hulotte... Seuls quelques chants nous échappent comme celui du pinson car à 1h ou à 13h, nous ne sommes pas en classe !

2011-05-vigneaux-12

Hiver 2010-2011

Nous pouvons observer de nombreux oiseaux et savons bien les reconnaître : le rouge-gorge avec sa gorge rouge, la mésange charbonnière, la mésange bleue qui lui ressemble mais est plus petite et plus bleue ...

Le merle, le geai, le moineau ....

Gilles, notre maître, a fait un grand panneau avec des photos d'oiseaux. Quand nous en voyons un à la mangeoire, nous l'examinons bien pour pouvoir le reconnaître et et nous notons notre observation. Au bout de quelques semaines, il y a beaucoup de croix pour certaines espèces, qui fréquentent assidûment la mangeoire.

2011-05-vigneaux-12

Le monde des oiseaux

Marie est venue nous montrer des photos de différents oiseaux. Car il existe d'autres oiseaux que ceux qui fréquentent les abords de l'école et que nous connaissons bien maintenant !

2011-05-vigneaux-20Par exemple, l'aigle royal, que l'on peut observer depuis notre village volant vers la tête d'Aval. C'est un grand oiseau qui se sert de son bec crochu pour couper la viande (les grands de notre école diraient : dépecer les animaux). Et encore le hibou grand duc qui part chasser la nuit et fait des « hou » graves. Et le lagopède, un oiseau vivant dans la montagne, qui devient blanc en hiver pour se camoufler.

Il existe encore d'autres oiseaux comme le héron cendré, avec ses grandes pattes et son long bec lui permettant de pêcher du poisson, comme le canard col vert, au col vert !

Et aussi des oiseaux migrateurs, les hirondelles par exemple, ou les rougequeues.

2011-05-vigneaux-21

Marie nous a préparé une surprise : elle déploie une maquette de gypaète barbu, en taille réelle. C'est un oiseau très grand que l'on peut voir parfois dans notre vallée. Il ne mange que des animaux morts.

2011-05-vigneaux-182011-05-vigneaux-19

Avril 2011

Il est temps de poser les nichoirs que Marie a fabriqués !

Elle est venue avec Vincent, bénévole, qui depuis quelques années équipe un nichoir à la maison du parc de Vallouise avec une petite caméra infrarouge. Ainsi, on peut regarder tout ce qui se passe dans le nichoir !

Vincent équipe aujourd'hui nos deux nichoirs avec des caméras.

Il en profite pour nous montrer des nids qu'il a récupérés ou une maquette d'un nichoir occupé.

2011-05-vigneaux-13

Et dès le lendemain .... Quelle surprise ! Des mésanges charbonnières viennent visiter le nichoir ! Il y a bien quelques moineaux qui les embêtent mais finalement au bout de plusieurs jours elles se mettent à construire un nid !

2011-05-vigneaux-13

Le cahier de nos observations

Nous tenons à jour le calendrier de nos observations : fabrication du nid, ponte, couvaison, éclosion des œufs. Les parents mésange ont beaucoup de travail !

Au plus près de la vie des mésanges
ou le « reality show » de la nature

Samedi 2 avril
Une mésange charbonnière rentre pour la première fois dans notre nichoir. Avec ses ailes, elle mesure si le nichoir est assez grand pour faire son nid et elle inspecte l'endroit pour voir s'il sera assez bien.

Lundi 4 avril
Elle commence à donner des coups de bec de partout à l'intérieur !
Pendant ce temps, le papa mésange surveille les alentours pour voir s'il n'y a pas d'animaux dangereux.
Pour la première fois, nous avons vu la mésange à l'intérieur du nichoir grâce à la caméra.

Mardi 5 avril
La mésange femelle apporte la première brindille le matin puis le rythme s'accélère l'après-midi pour construire le nid.

2011-05-vigneaux-16

Jeudi 7 avril
La charbonnière a apporté beaucoup de brindilles et les a bien placé pour leur donner la forme du nid.
On a remarqué que vers quatre heures et demie les deux mésanges arrêtent le travail et ne reviennent que le lendemain matin. Pour elles aussi l'école est finie !

Vendredi 8 avril
Nous sommes inquiets : une bande de moineaux attaque les mésanges et essaie même de les empêcher de rentrer dans leur nichoir ! La femelle mésange reste un long moment dans le nichoir un peu affolée !
Vont-elles abandonner leur nid en pleine construction ?

Mardi 12 avril
Finalement la mésange est revenue pour continuer son nid et les moineaux ne l'embêtent plus trop.
Elle commence à apporter de la mousse pour continuer le nid.
Depuis qu'on a installé la caméra reliée à la télévision, on a pas mal de visiteurs qui viennent voir notre mésange, des parents ou des élèves des classes des grands.

2011-05-vigneaux-14

Jeudi 14 avril
Le nid est bien avancé et il y a de plus en plus de mousse et maintenant aussi des plumes. Mais où a-t-elle trouvé toutes ces plumes ?
Pour la première fois de sa vie, la mésange a dormi dans notre nichoir ! Peut-être qu'elle va bientôt pondre des œufs !

Vendredi 15 avril
Pendant la nuit ou au petit matin, notre mésange a pondu ses deux premiers œufs. Juste au moment des œufs de Pâques ! Trop fort !
C'est dommage, on ne va pas la voir pondre tous ses œufs pendant les vacances de printemps mais nous verrons sûrement notre charbonnière les couver dans quinze jours.

Mardi 3 mai
Pendant les vacances, la mésange a encore pondu huit œufs. Cela fait dix en tout. Après elle a commencé à les couver.
Régulièrement elle laisse ses œufs pour aller manger mais elle ne s'en va pas trop longtemps, pas plus de quinze minutes.
Le mâle est rentré dans le nichoir pour voir si elle couvait bien ses œufs et il est vite reparti mais on ne sait pas où. Peut-être pour aller chercher à manger pour lui ou sa mésange. Va-t-il au supermarché pour acheter des hamburgers mais comment va-t-il les payer s'il n'a pas d'argent ?!

2011-05-vigneaux-15

Jeudi 5 mai
Incroyable ! Ce matin nous avons vu les trois premiers oisillons qui étaient sortis de leur coquille. Tout de suite le papa a apporté à manger. Il a mis la nourriture dans le bec de la maman qui l'a remis dans celui des oisillons. La femelle a aidé ses petits a sortir de leur coquille et elle a mangé les coquilles. La mésange femelle a beaucoup de travail car elle doit continuer à couver les derniers œufs tout en nourrissant ceux qui sont déjà nés. Ce soir, il ne reste plus que trois œufs qui vont bientôt éclore : ainsi la famille sera au complet !

2011-05-vigneaux-17

Hélas ! Ce mardi 10 mai, Gilles est très inquiet. La maman mésange ne vient pas nourrir sa nichée. Le papa vient bien mais il ne sait pas bien faire et puis tout seul avec dix petits ...

Mardi 10 mai
Très mauvaise nouvelle. Aujourd'hui la mésange n'est pas revenue de la journée, seul le mâle est revenu rapidement. Peut-être a-t-elle été victime d'un prédateur ? S'est elle cognée contre une voiture ?
Nous savons bien que les petits oisillons (seulement cinq jours après leur naissance) ne pourront pas survivre sans leur mère.

Mercredi 11 mai
Gilles retourne à l'école. Les petits sont morts.

Vendredi 13 Mai
La mésange a disparu depuis le mardi 12 mai: on pense que c'est le chat noir qui rôde souvent autour de l'école qui l'a attrapée, caché derrière un arbre ou un buisson.
Du coup les 10 oisillons sont morts de froid et de faim. On les a enterrés dans le champ derrière l'école. On est vraiment très triste mais on espère qu'un autre couple d'oiseaux viendra s'installer dans un de nos deux nichoirs !

Mai 2011

Les plumes

Marie nous montre des plumes d'oiseaux qu'elle et ses collègues ont trouvées en marchant dans la montagne. Elles proviennent d'oiseaux qui se sont fait manger par un renard ou un autre animal. Comme quoi ça n'arrive pas qu'à notre mésange !

En observant leur couleur et leur taille, nous parvenons à deviner à qui elles appartiennent. Des petites plumes bleues barrées de noir appartiennent au geai ; de petites plumes oranges : ce sont celles d'un rougegorge (on pourrait dire un orangegorge !). De plus grands plumes longues et tordues : ce sont celles de la queue d'un tétras lyre. De grandes plumes brunes : ça, nous devinons tout de suite, ce sont celles d'un aigle royal !

2011-05-vigneaux-222011-05-vigneaux-23

Le chant des oiseaux

Aujourd'hui, nous allons écouter des chants d'oiseaux.

Dans le champ à côté de l'école, tous en cercle, les yeux bandés, nous nous transformons en statues qui ne bougent pas et ne parlent pas. Nous écoutons. Nous reconnaissons le chant du coucou et celui d'une mésange. Il y a d'autres sons aussi : le chant des criquets dans l'herbe, des grands dans la cour de l'école et au loin celui de la rivière.

2011-05-vigneaux-24

Puis Marie imite le chant de quelques oiseaux que nous connaissons bien avec des appeaux : le chant du coucou, ceux de la chouette hulotte, du pic vert, de la sitelle ou du geai. Il y a encore d'autres appeaux comme celui du merle ou du pinson mais Marie ne sait pas encore bien s'en servir. C'est que les appeaux sont comme de petits instruments de musique et il faut s'entraîner pour savoir reproduire un chant !

2011-05-vigneaux-25

Marie nous autorise à essayer les appeaux. Il en sort de drôles de sons quand on ne sait pas s'en servir ! C'est rigolo !

2011-05-vigneaux-26

 

Voilà, nous disons au revoir à Marie, car nous ne la reverrons pas à l'école cette année.

 

Sans doute l'année prochaine après les vacances !