Les insectes avec les petits de Mizoën

-A A +A
Fiche descriptive : 
  • Année scolaire 2016-2017
  • Ecole maternelle de Mizoën
Commune : 
Mizoën
Observer les "petites bêtes"

Cette année, Nicolas, garde-moniteur du Parc national des Ecrins, travaille avec nous sur les insectes

Six pattes, c'est un insecte

Lundi 28 novembre 2016, Nicolas, un garde du Parc national des Ecrins est venu à l’école pour nous parler des insectes.

Jeunes Découvreurs - école Mizoën, nov 2016 - avec le Parc national des Écrins

Nicolas nous a montré des photos de petites bestioles : fourmi, araignée, coccinelle, papillon, mouche, scorpion, sauterelle, cloporte, mille-pattes, lithobie.

Jeunes Découvreurs - école Mizoën, nov 2016 - avec le Parc national des Écrins Jeunes Découvreurs - école Mizoën, nov 2016 - avec le Parc national des Écrins

Nicolas a fait la maquette d’une sauterelle qui avait trois couleurs : le jaune, c’était la tête, le thorax était rouge et l’abdomen était bleu. (Louise C.)

Nous avons compté ses 6 pattes. (Lina-Rose)

Elle avait 2 antennes. (Lily-Rose)

Il nous a dit que c’était un insecte.

Jeunes Découvreurs - école Mizoën, nov 2016 - avec le Parc national des Écrins Nous avons ensuite construit 3 maquettes : une d’un papillon (Alix), une d’une mouche et une fourmi.

Nous avons regardé si elles possédaient 6 pattes, 2 antennes et trois couleurs. Ce sont bien des insectes.

Jeunes Découvreurs - école Mizoën, nov 2016 - avec le Parc national des Écrins

Jeunes Découvreurs - école Mizoën, nov 2016 - avec le Parc national des Écrins Nicolas a ensuite construit la maquette d’une araignée (Liam). Elle a 8 pattes, pas d’antenne et seulement 2 couleurs. Ce n’est pas un insecte.

Jeunes Découvreurs - école Mizoën, nov 2016 - avec le Parc national des Écrins

Nicolas nous a aussi apporté une boîte où il y avait des phasmes vivants qui bougeaient partout. Nous avons compté 6 pattes et 2 antennes. Ce sont des insectes.

La prochaine séance, Nicolas va nous faire travailler sur la coccinelle. (Liam)

 

Jeunes Découvreurs - école Mizoën, nov 2016 - avec le Parc national des Écrins

Sur une petite fiche, les enfants ont classé les insectes et les non insectes.

Coccinelle papier maché - école Mizoen - parc national des Ecrins  

Entre la 1ère et la deuxième séance, Nicolas nous a apporté une coccinelle en papier mâché. Il nous a demandé de la peindre pour la prochaine fois puisque l'on va parler de la coccinelle...

Coccinelle papier maché - école Mizoen - parc national des Ecrins

Différentes petites bêtes !

Le 16 janvier, Nicolas est venu dans la classe.

Nous avons revu les 4 saisons chez les arbres, les plantes, les animaux que l’on connaît déjà.

Il y avait une affiche où on devait placer des petites cartes aimantées. (Lily-Rose)

Les traits rouges servent à séparer les 4 saisons. (Louise C)

Sur les cartes, il y avait des bouquetins, des marmottes et des arbres, des plantes. (Lana)

Il fallait les mettre sur la bonne saison. (Ernesto)

séance 16 janvier 2017 - Mizoen - parc national des Ecrins
 

Nicolas a distribué des cartons avec des petites bêtes dessus. (Titouan)

On devait compter les pattes des petites bêtes pour voir s’il y en avait 6. (Lina-Rose)

Il fallait voir s’il y avait des antennes ou s’il n’y avait pas d’antennes (Louise G)

Sur les insectes il y avait 3 parties : le thorax, l’abdomen et la tête (Lily-Rose)

On a trié les cartes avec des insectes et les cartes qui ne sont pas des insectes (Liam)

Coccinelles - séance 16 janvier 2017 - Mizoen - parc national des Ecrins

Sur l’écran, on a regardé « la vie de la coccinelle. » (Louise C.)

La coccinelle pond des œufs au printemps (Lina-Rose)

Des larves éclosent et elles mangent des pucerons. (Ernesto)

Les larves grandissent en enlevant leur peau. (Lana) C’est la mue.

Pour sortir de l’exuvie, la larve gonfle. Après elle se laisse sécher pour avoir une nouvelle peau. (Lily-Rose)

La larve devient une nymphe avant de devenir coccinelle.

Les coccinelles n’ont parfois pas de point. (Ernesto)

La coccinelle mange des pucerons. Les fourmis arrivent et disent à la coccinelle : « Va-t-en, c’est nos pucerons, ils nous donnent à manger ». (Tom)

Les fourmis peuvent l’attaquer mais elle peut s’envoler. (Lana)

En hiver, toutes les coccinelles trouvent une cachette pour se mettre au chaud. Les coccinelles gèlent s’il fait froid dans leur cachette. (Lina-rose)

Au printemps, elles pondent des œufs puis elles meurent. (Louise G.)

Les coccinelles vivent 1 an. (Louise C.)

phasme - séance 16 janvier 2017 - Mizoen - parc national des Ecrins  oeufs de phasme - séance 16 janvier 2017 - Mizoen - parc national des Ecrins

Nicolas nous a montré plusieurs phasmes vivants (Lana).

Le phasme s’est transformé en bâton parce qu’il sentait qu’il était en danger (Titouan)

Nicolas a sorti des petits œufs de phasme (Liam).

excuvies - séance 16 janvier 2017 - Mizoen - parc national des Ecrins

Nicolas nous a montré des exuvies de cigale et une cigale morte. Les exuvies étaient un peu ouvertes (Lily-Rose, Ernesto, Lana)

Les papillons !

séance papillons - école Mizoen - parc national des Ecrins 2017 Nous présentons à Nicolas le papillon que nous avons réalisé en classe spécialement pour cette animation. Nous l’avons réalisé en papier mâché et c‘est un papillon qui existe dans le parc, « une belle dame ».

Il y a des papillons de nuit et des papillons de jour (Camille, Lana).

Les papillons de nuit et les papillons de jours n’ont pas les mêmes ailes : Les papillons de nuit ont les ailes plates et les papillons de jour ont les ailes en l’air. (Ernesto) 

séance papillons - école Mizoen - parc national des Ecrins 2017

D’abord ils sont dans un œuf.

La chenille sort de la coquille et après elle va manger des feuilles pour grandir. (Lily Rose)

La chenille mue. (Lana)

séance papillons - école Mizoen - parc national des Ecrins 2017

Des chenilles parfois ont une épine molle pour faire peur aux oiseaux. (Ernesto)

Les chenilles ont parfois des points qui ressemblent à des yeux ou des poils pour ne pas que les oiseaux les mangent. (Louise C.)

La chenille a des fausses pattes : ce sont des ventouses. (Ernesto) et 6 vraies pattes. (Lily Rose)

Ensuite les chenilles se pendent sur une feuille et les chenilles fabriquent un cocon. (Alix)

Dans le cocon, la chenille se transforme en papillon. (Alix)

Le papillon casse le cocon et ses ailes sont toutes froissées puis après ses ailes grandissent et après il devient un adulte. (Lily Rose)

séance papillons - école Mizoen - parc national des Ecrins 2017 séance papillons - école Mizoen - parc national des Ecrins 2017

Beaucoup de papillons adultes vivent un mois. (Louise C)

La vie du papillon est presque comme la vie de la coccinelle. (Lily Rose)

Il y a plein d’espèces de papillons. (Alix)

Les papillons ne sont pas tous de la même couleur, les formes des antennes parfois ne sont pas pareilles, ils n’ont pas tous la même taille.

La femelle citron est verte et le mâle citron est jaune. (Louise C)

Le citron vit 1 an.

On a fait un jeu sur la bouche des insectes :

séance papillons - école Mizoen - parc national des Ecrins 2017

La bouche de la mouche c’est comme une éponge (Liam).

La bouche du moustique est comme une seringue (Louise G- rostre).

La bouche du criquet c’est comme une pince ( Lana – Mandibules).

La bouche du papillon c’est comme une paille. C’est une spiritrompe (Camille).

A la fin, Nicolas nous a montré la bouche des phasmes avec une loupe qui se branche sur l’ordinateur.

séance papillons - école Mizoen - parc national des Ecrins 2017

Document(s) liés :