Des lacs sentinelles dans les Alpes

-A A +A
Les premières bases d'un réseau de suivi des lacs de montagne ont été posées lors du séminaire technique organisé dans les Écrins au début du mois. Gestionnaires et universitaires ont défini ensemble les priorités et actions à mettre en œuvre.

Quels sont les effets des évolutions climatiques sur les lacs de montagne ? Quelles sont les conséquences de l'introduction d'espèces lors des alevinages ? Les lacs et torrents d'altitude sont-ils soumis à des pollutions ?

Ces questions sont essentielles pour veiller au bon état de conservation des lacs de montagne. Mais pour y répondre, c'est un travail de suivi à long terme de ces espaces particuliers qui est nécessaire.

Dans cette perspective, grâce à l'appui de nombreux partenaires, la création d'un réseau de lacs "sentinelles" est en bonne voie. C'était l'une des ambitions du séminaire technique organisé par le Parc national des Écrins et la fédération de pêche de l'Isère, les 3 et 4 novembre à Besse-en-Oisans.

Voir l'article "Plongée dans les lacs et torrents de montagne"

2010-11-lacs-semm2
Séminaire technique sur les lacs et torrents de montagne, les 3 et 4 novembre 2010 à Besse-en-Oisans

Ponctuellement et pour prendre les meilleures décisions de gestion possibles, des mesures sont réalisées sur certains lacs. La première journée du séminaire technique, avait pour objectif de mutualiser les résultats de ces travaux.

Une cinquantaine de personnes y a participé : des représentants des parcs nationaux, régionaux et réserves naturelles venus du Mercantour, du Queyras, de Haute-Savoie, de Vanoise... mais aussi des universitaires, des représentants des fédérations de pêche, de l'ONEMA (office national de l'eau et des milieux aquatiques).

Autant de partenaires qui symbolisent aussi la diversité des enjeux liés aux lacs de montagne en termes de biodiversité, de loisirs (dont la pêche ou la randonnée), d'utilisation pastorale...

Un réseau de lacs, un faisceau de suivis

Selon les massifs, des programmes de suivi à plus long terme ont été engagés. "Dans les Écrins, depuis 2005, nous réalisons le suivi de quatre lacs" précise Gilles Farny, chargé de mission au service scientifique du Parc national des Écrins. "Les objectifs de ce suivi sont de mesurer, sur le long terme, les évolutions biologiques (taille et âge des poissons introduits, structure du peuplement zooplanctonique) - selon l'évolution de la température ou le mode de gestion de chaque lac suivi".

C'est ce type de suivi, harmonisé sur plusieurs sites, qui devrait être développé.
Lire aussi le dossier Les lacs, miroirs fragiles des Écrins

2010-11-lacs-suivi12010-11-lacs-suivi2
Carottage de sédiments au Lac du Lauvitel (Oisans) Suivi biologique - Lac de Pétarel (Valgaudemar)

Avec l'appui des universitaires, les partenaires réunis à Besse-en-Oisans se sont donc jetés à l'eau pour constituer ensemble le réseau des lacs sentinelles. "Pour animer cette démarche, le support de l'association Asters, le conservatoire des espaces naturels de Haute-Savoie, a été retenu. Son expérience dans la coordination de ce type de programme sera appréciable" commente Gilles Farny.

Dans un premier temps, il s'agira de standardiser les protocoles utilisés dans les suivis actuels mais aussi de choisir les sites de références qui feront l'objet de suivis. En 2011, l'aide d'un stagiaire permettra d'avancer plus concrètement.

La poursuite de la collecte d'information sur la température des lacs semble évidente. Elle sera essentielle pour comprendre les effets des évolutions climatiques. Pour connaître la biodiversité tout comme les micro-polluants qui peuvent se trouver dans les lacs, la réalisation de carottes de sédiments est une piste envisagée. Des études sur les crustacés, des suivis sur les poissons seront également au programme...

2010-11-reseau-lacs-suiviec
Suivi de la qualité de l'eau - Lac de la Muzelle (Oisans)

rhone-alpes-logo

Logo-Rgion-PACA-quadri-150
Plusieurs travaux et études scientifiques sur le suivi des lacs sont soutenus financièrement par les Régions