Journée d'échange avec les accompagnateurs dans le Valbonnais

-A A +A
Différents sujets ont été abordés : de la charte à l'offre de randonnée en passant par l'organisation du partenariat entre ces professionnels et le Parc national. Le programme de suivi des bouquetins et une intervention sur le patrimoine bati ont apporté des éléments d'informations complémentaires qui enrichissent ce type de rencontres.

L'information, la formation et les échanges comptent parmi les éléments constructifs du partenariat entre les accompagnateurs en montagne et le Parc national des Ecrins.

Mardi 17 décembre 2013, une quinzaine d'accompagnateurs en montagne de l'Isère et des agents du Parc national ont participé à une journée d'échanges à Entraigues, dans le Valbonnais.

La matinée a permis d'aborder plusieurs sujets d'actualités du Parc en 2013 et 2014. Concernant l'adoption de la Charte du Parc national, une inquiétude a été exprimée par des accompagnateurs qui travaillent sur des communes non adhérentes. Ils souhaitent conserver le contact de proximité avec les gardes-moniteurs et regrettent, par exemple, de ne plus pouvoir bénéficier d'interventions lors de la fête de la raquette.

La labellisation des sorties et séjours a été l'occasion de faire le point sur les échanges avec le Parc national et de désigner une accompagnatrice référente, Caroline de Beaucorps, pour faciliter le partenariat dans le Valbonnais.

Parmi les sujets de discussions, l'avenir du GR 50 et le nouveau site Rando Ecrins ont été abordés, en lien avec  l'évolution des clientèles concernant la randonnée à la journée ou en itinérance.

2013-12-aem-38-am12013-12-aem-38-am2

Pour conclure la matinée, Daniel Fougeray, chef du secteur du Valbonnais, a présenté le programme de suivi des bouquetins par GPS initié par le Parc en 2013. Les accompagnateurs ont pu regarder la vidéo réalisée sur ce programme et la présentation du site Internet permettant de visualiser les déplacements des bouquetins. Des outils qui permettent d'enrichir les connaissances et de partager les actions du Parc national avec les visiteurs.

Après un repas convivial et partagé, c'est le patrimoine bâti en Valbonnais qui était au coeur de l'intervention de Alain Monrozier, président de l'Université Rurale de Montagne. Au programme, des sujets d'approfondissement comme l'histoire du canal des Moines ou bien des « découvertes » avec les carrières de gypse de Roussillon et la recherche de plâtres « rouges » que l'on peut apercevoir sur certains sols ou en encadrement de fenêtres de vieilles bâtisses.

Pour en savoir plus sur les actions et les chantiers de l'université rurale montagnarde