Des journées pour le patrimoine

-A A +A
A Aspres-lès-Corps, pour la journée annuelle du patrimoine, ou à Dormillouse pour une formation "pierre sèche", les gestes et actions de restauration suscitent l'intérêt des habitants.

La commune d'Aspres-lès-Corps, l'association Aspres d'autrefois et le Parc national des Ecrins ont mis leur coopération à l'honneur la "journée européenne du patrimoine" le 21 septembre dernier.

L'évènement a permis de mettre en avant le travail collaboratif ayant abouti à la restauration de 3 fours à pain (Brudour, four du Faux et Grimaudais) et à la création d'un sentier découverte de la citadelle d'Aspres.

Le site, classé depuis peu d'intérêt archéologique, surplombe les ruines de l'ancien village. Un sentier d'interprétation permet de découvrir les vestiges d'anciennes habitations, les ouvrages d'un ancien canal d'irrigation et, à son point culminant, la base de ce qui a pu être une ancienne tour.

table d'orientation - la citadelle - Aspres-lès-Corps © R.Jordana - Parc national des Écrins

Les restes de cet édifice de forme carrée sont assis sur la roche affleurante, dominant la vallée et offrant un point de surveillance sur les cols environnants. Si la base du mur a été conservée dans son état, la partie haute a été remontée à la chaux avec les pierres du site, permettant l'insertion d'une table d'orientation dont le dessin est l’œuvre d'un Asprion. Gérard Hibon, l'auteur de ce dessin, présentait justement une exposition ce jour-là de ses dessins minutieux sur le thème du bâti vernaculaire. 

Journée du patrimoine 2019 - Aspres-lès-Corps

Régis Jordana, garde-moniteur du secteur, et Marcel Demoz de l'association Aspres d'autrefois, ont accompagné et répondu aux questions d'un groupe d'habitants venu découvrir le sentier.

L'après-midi a été consacrée à un visionnage des photos de chantier des fours à pain, occasion d'échanger avec les habitants sur les techniques et les enjeux de conservation du patrimoine bâti.

Une visite commentée de la restauration du four à pain du Faux a eu lieu à la suite, en présence de Sandrine Raymond (patrimoine bâti) et Frédéric Sabatier (architecture, urbanisme et paysage), ouvrant sur de nouvelles perspectives de travail collaboratif avec la question du traitement des sols et des enduits de la voûte du four.

Lire aussi : Chaux, les beaux enduits 
Deux fours restaurés dans le Valgaudemar

 

Formation "Pierre Sèche" à Dormillouse avec les habitants

Formation pierre sèche 2019 à Dormillouse -© F.Sabatier - Parc national des Ecrins

Loys Ginoul - Formation pierre sèche 2019 à Dormillouse - photo S.D'houwt - PNE A la demande de plusieurs habitants de Dormillouse qui souhaitaient remettre en état les ouvrages en pierre sèche du hameau, le Parc national des Ecrins a organisé une formation "pierre sèche" sur deux journées de la fin du mois de septembre, dans le but de restaurer les murs du cimetière.

Une dizaine de personnes venues du service aménagement et du secteur de Vallouise ont prêté main forte aux habitants avec les conseils de Loys Ginoul, formateur du Gabion.

Le site offrait des typologies de murs assez différentes qui ont permis d'organiser des ateliers thématiques variés : reprise d'un petit soutènement au niveau de l'accès au cimetière, démontage et remontage d'une portion de mur, remaillage au niveau d'une rupture d'alignement, reconstitution d'un couronnement disparu au fil des années,...

Formation pierre sèche 2019 à Dormillouse -Parc national des Ecrins La matinée a commencé par une "lecture" du site, suivie d'un exercice mêlant connaissances théoriques et perception sensorielle des 4 principes fondamentaux de la construction en pierre sèche : points d'appui, maillage dans les 3 dimensions, notions de pendage et fruit, avec la construction d'une "maquette" de mur composée d'une dizaine de petites pierres.

Cinq groupes se sont ensuite constitués pour la mise en pratique. A la fin de la journée, ne restait que le soutènement de la rampe d'accès, ouvrage qui sera terminé par les habiitants.

Formation pierre sèche 2019 à Dormillouse -© F.Sabatier - Parc national des Ecrins Formation pierre sèche 2019 à Dormillouse -© F.Sabatier - Parc national des Ecrins
Deux journées pour partager le goût de faire simplement, avec des matériaux glanés sur place. 

Les clés d'un savoir-faire sont transmises aux habitants, pour continuer à restaurer leur patrimoine en pierre sèches.
Formation pierre sèche 2019 à Dormillouse - photo S.D'houwt - PNE  Formation pierre sèche 2019 à Dormillouse - photo S.D'houwt - PNE

Pour en savoir plus :

Patrimoine bâti : l'action du Parc national en vidéo

Accompagner la restauration du petit patrimoine bâti