Pour passer aux actions

-A A +A
Alors que le texte du projet charte est en cours de finalisation, les membres du conseil économique social et culturel du Parc national ont planché sur des propositions pour un premier programme d'actions à trois ans.

Du concret pour la charte. Trois groupes de travail étaient chargés, mardi 22 mars dernier, de réfléchir aux actions qui leur semblent à mener, de façon prioritaire, pour le territoire.

Réuni à Gap-Charance, le Conseil économique, social et culturel du Parc national (CESC) a apporté sa contribution sur les thématiques de la connaissance, de l'éducation à l'environnement et de la culture mais aussi celles ayant trait au cadre de vie, à la gestion des espèces et des sites.

Pour les questions liées au tourisme, c'est le groupe de travail constitué pour la démarche de Charte européenne du tourisme durable, qui sera chargé de mettre en avant les projets concrets dans ce domaine.

2011-03-cesc-atelier22011-03-cesc-atelier5

Les membres du CESC (élus, socio-professionnels, représentants d'associations...) ont déjà travaillé sur les enjeux et les objectifs qui structurent le projet de charte. Cette fois, ils sont donc entrés un peu plus dans le vif du sujet puisqu'ils devaient réfléchir à la manière d'illustrer concrètement ces grandes orientations.

En s'appuyant sur des projets repérés dans le territoire, initiés ou en gestation, ils ont tenté de déterminer des priorités en mentionnant les différents partenaires incontournables. Car il s'agit bien d'élaborer un programme d'actions pour le territoire, dans lequel le Parc national sera l'un des intervenants mais pas le seul, chacun apportant compétences et moyens en fonction de son niveau de responsabilité et des engagements qu'il aura pris.

2011-03-cesc-atelier62011-03-cesc-atelier4

Cette première réunion n'a bien sûr pas permis d'aborder l'ensemble des projets à envisager.

Pour affiner ce travail, le président du CESC, Pierre-Yves Motte, a invité les membres de cette instance à apporter leurs contributions à une dizaine d'ateliers thématiques qui poursuivront la réflexion et les propositions dans les mois qui viennent.

2011-03-cesc-atelier82011-03-cesc-atelier7

Ce premier programme d'actions, élaboré dans l'esprit de la future charte du Parc national des Écrins, sera mis en œuvre à partir de 2012 et pour trois ans.

En terme de calendrier, "on ne dérape pas" précise Michel Sommier, directeur du Parc national. Un travail formel de "compactage" et des efforts de "simplification" dans l'écriture de la charte sont en cours. Le dossier d'information pour l'enquête publique sera soumis aux administrateurs du Parc à la fin du mois de mai. A l'issue d'une consultation officielle des collectivités et des institutions, en juin et juillet, l'enquête publique devrait être organisée dans les 61 communes du Parc cet automne.

Lire aussi :

Le projet de charte s'affine - octobre 2010

L'avant-projet et les différentes observations collectées pendant l'été ont été abordés par les membres du Conseil économique social et culturel (CESC) du Parc national des Écrins. Un texte complété et amendé sera proposé au conseil d'administration le mois prochain puis finalisé pour le début de l'année 2011. Les priorités pour le premier plan d'action triennal se dessinent parallèlement.

Économie et écologie... solidaires - décembre 2009

Quelque 80 personnes ont participé aux travaux du Conseil économique, social et culturel du Parc national des Écrins, vendredi 11 décembre à l'Argentière-la-Bessée. Il a été question de solidarités, d'accueil touristique, de pastoralisme... Tous ces échanges s'incrivent pleinement dans l'esprit de la future charte et de sa co-construction avec les acteurs du territoire.

La création du Conseil économique, social et culturel du Parc - novembre 2008

C'est un socio-professionnel, un agriculteur du Champsaur, qui a été élu à la présidence du conseil économique, social et culturel du Parc (CESC) : Pierre-Yves Motte se présente tout d'abord comme un paysan, tant il associe son métier et son pays.