Araignées

-A A +A
  • Année(s) de réalisation : 2014, 2016
  • Auteur(s) : Christine Rollard (MNHN), Alice Michaud et agents du Parc national des Écrins
  • Nombre d’espèces et sous-espèces : 65

Misumena vatia araneae ©F.Chevaillot Les araignées, tout le monde les connaît. Ou croît les connaître… Quatre paires de pattes, huit yeux, une tête (céphalothorax), un abdomen et la capacité de sécréter du fil de soie. Toutes carnivores, leurs techniques de chasse sont variées. Chasse à vue, à courre, à l’affût, grâce à une toile, ou encore en projetant de la soie imprégnée de venin sur leur proie. Ce que l’on sait moins, c’est à quel point elles sont diversifiées : 47 800 espèces identifiées dans le monde, pour peut-être dix fois plus à découvrir… Autant dire que les aranéologues ont encore du travail pour quelques années ! Mais la mauvaise image qui colle à la peau de ces animaux pourtant fascinants n’aide pas à inspirer des vocations. Prédatrices et prédatées, parfois parasitées, les araignées sont pourtant essentielles au fonction-nement de nombreux écosystèmes.

Réalisation du pré-inventaire

Localisation des observations d'araignées dans la Réserve intégrale de Lauvitel, de 2014 à 2016 Ce sont deux aranéologues, Christine Rollard en 2014 puis Alice Michaud en 2016, qui ont réalisé le pré-inventaire des aranéides. Pour ce faire, fin août 2014, Christine Rollard a réalisé la chasse à vue de jour et de nuit, en insistant particulièrement dans les lieux qui sont à priori favorables aux araignées : sous les pierres, sur les toiles…

En 2016, 6 pièges Barber ont été installés pour collecter divers invertébrés au sol. Ils ont été posés du 20 juin au 30 septembre. Ils étaient posés par période de trois à cinq jours. Les araignées ainsi piégées ont été envoyées à Alice Michaud. D’autres individus ont été prélevés par les agents du Parc national, durant les différentes sessions de prospection.

L’emploi de ces deux techniques permet d’inventorier un maximum d’espèces, ayant des modes de vie bien différents.

Allagelena gracilens ©MarcCorail

État des connaissances :

Araignées collectées dans un tube ©M.Boutin Les deux campagnes d’inventaire ont permis d’identifier 65 espèces d’araignées (Araneae) différentes dans la réserve. Parmi elles, une bonne partie vit exclusivement en régions montagneuses, dont certaines seulement dans les Alpes. Plusieurs des espèces inventoriées vivent préférentiellement en altitude.

Plus important encore, deux espèces nouvelles pour la France ont été identifiées : Agyneta alpica (Tanasevitch, 2000) et Mughiphantes baebleri (Lessert, 1910) (Araneae, Linyphiidae). La découverte de ces espèces rares en Isère étend leur aire de répartition aux zones les plus occidentales du massif alpin.

Les 65 espèces rencontrées :

Agelenidae (toile en nappe prolongée par entonnoir)

  • Coelotes osellai
  • Coelotes pabulator
  • Eratigena agrestis
  • Tegenaria sp.
  • Textrix sp.

 Amaurobiidae (toile en tube)

  • Amaurobius erberi
  • Amaurobius fenestralis

 Araneidae (toile géométrique)

  • Acupepeira ceropegia
  • Araneus diadematus
  • Araneus quadratus
  • Araniella sp.
  • Cyclosa conica
  • Gibbaranea bituberculata
  • Zygiella sp.

 Clubionidae (sans toile, chasse errante)

  • Clubiona hilaris
  • Clubiona reclusa
  • Clubiona terrestris

 Cybaeidae (sans toile, chasse errante)

  • Cybaeus tetricus

 Gnaphosidae (sans toile, chasse errante)

  • Callilepis nocturna
  • Drassodes sp.
  • Drassodex simoni
  • Zelotes apricorum
  • Zelotes talpinus

 Hahniidae (toile en nappe)

  • Iberina montana

Linyphiidae (toile en nappe)

  • Agyneta alpica
  • Agyneta gulosa
  • Araeoncus humilis
  • Bolyphantes sp.
  • Diplocephalus helleri
  • Erigone dentipalpis
  • Labulla thoracica
  • Lepthyphantes sp.
  • Linyphia triangularis
  • Microlyniphia pusilla
  • Mughiphantes baebleri
  • Pityohyphantes phrygianus
  • Neriene peltata
  • Tenuiphantes alacris
  • Tenuiphantes tenuis
  • Walckenaeria acuminata
  • Walckenaeria atrotibialis

Lycosidae (sans toile, chasse à courre)

  • Alopecosa aculeata
  • Alopecosa alpicola
  • Alopecosa pulverulenta
  • Pardosa agrestis
  • Pardosa blanda
  • Pardosa lugubris
  • Pardosa prativaga
  • Pardosa saturatior
  • Pardosa sordidata

Philodromidae (sans toile, chasse à l'affût) 

  • Philodromus sp.

Salticidae (sans toile, chasse par sauts)

  • Heliophanus aeneus
  • Neon levis
  • Sitticus longipes
  • Sitticus saltator

Sparassidae (sans toile, chasse errante)

  • Micrommata virescens

Tetragnathidae (toile géométrique)

  • Metellina segmentata

 Theridiidae (toile en réseau)

  • Enoplognatha ovata
  • Phylloneta impressa
  • Phylloneta sisyphia
  • Theridion mystaceum

 Thomisidae (sans toile, chasse à l'affût)

  • Misumena vatia
  • Xysticus gallicus
  • Xysticus ulmi
  • Xysticus ninnii

> Retour à la page : ATBI du Lauvitel, vers un inventaire général de la Biodiversité

Date de publication sur le site : 
Mardi, 19 Mars, 2019