Refuges : des gardiens à l'heure du renouvelable

-A A +A
La question des énergies renouvelables était l'un des sujets d'échanges abordés lors du rassemblement organisé au Pré de Mme Carle, en Vallouise,

Avant de rejoindre leurs abris pour accueillir les randonneurs en montagne pour la saison d'été, les gardiens de refuges des Hautes-Alpes ont pris l'habitude de se retrouver avec leurs partenaires du milieu montagnard, socio-professionnels, collectivités ... Un rendez-vous co-organisé par l'Agence Départementale de Développement Economique et Touristique (ADDET 05)  et l'association des gardiens de refuges des Hautes-Alpes.

Rassemblement gardiens de refuge 05 - Pré de Mme Carle - 4 juin 2019 - © P.Domeyne- Adet05

Rassemblement gardiens de refuge 05 - Pré de Mme Carle - 4 juin 2019 - © P.Domeyne- Adet05 La thématique des énergies renouvelables, sujet d'actualité à l'heure de la transition écologique, avait été choisie pour orienter les échanges. Une turbine de pico-centrale et d'autres installations tels que des chauffes-eau solaires ont notamment été présentés.

Lire aussi l'article du Dauphiné-Libéré :​ Refuges : les gardiens accélèrent la transition écologique

Le Parc national des Ecrins a apporté sa contribution à cette matinée d'échanges et de retrouvailles : Marie-Geneviève Nicolas, garde-monitrice en Vallouise, a partagé ses connaissances lors d'une (petite) randonnée à proximité de ce site qui, avec l'attrait du glacier Blanc, reste le plus fréquenté du massif.

Rassemblement gardiens de refuge 05 - Pré de Mme Carle - 4 juin 2019 - © P.Domeyne- Adet05 Pierrick Navizet, chargé de missions en matière d'éco-tourisme et de développement de la marque "Esprit parc national", a donné des informations sur le lancement d'une étude et d'un travail de structuration de l'offre autour de l'itinérance alpine.
Lire aussi : En route pour de grandes itinérances alpines !