Oiseaux, mammifères et poissons

-A A +A
  • Année(s) de réalisation : 1995-2018
  • Auteur(s) : Jean-Francois DESMET (GRIFEM), Nigel YOCCOZ (UIT), Jean Claude RAYMOND (AFB) et agents du Parc national des Écrins
  • Nombre d’espèces et sous-espèces : 63 oiseaux, 29 mammifères, 6 poissons

Une fois n’est pas coutume, les oiseaux, les poissons et les mammifères (hormis les chiroptères) n’ont fait l’objet d’aucune prospection spécifique dans le cadre du pré-A.T.B.I. du Lauvitel mis en œuvre depuis 2013. Mais ils ont vocation à faire partie de l’inventaire général de la biodiversité. Ces espèces ont été inventoriées par plusieurs autres protocoles d’études et de suivis initiés depuis la création de la réserve en 1995. Les données présentées sont issues de ces protocoles dédiés.

Les oiseaux

Pic Noir ©MCoulon - Le protocole « contact » du Parc national. Il s’agit en réalité d’un inventaire de type « Présence ». Lorsqu’un agent du Parc national contacte une espèce à l’occasion d’une tournée, il note sa présence. Les données sont relevées sans effort de recherche particulier et sans prospection spécifique. Par exemple, certaines informations sont notées à l’occasion de missions de travaux ou de surveillance. La présence quotidienne d’agents du Parc national, répartis aléatoirement sur le terrain, permet toutefois d’enregistrer un nombre important de données.

L’analyse de la base de données « contacts » fait apparaître la présence sur la réserve de 63 espèces d’oiseaux issues de 718 contacts répartis tout au long des années depuis le 01/01/1995.

Bergeronette des ruisseaux ©DCombrisson - Le Suivi Temporel des Oiseaux Communs. Ce protocole est un programme national déployé par le Muséum national d’histoire naturelle. Un transect a été suivi dans la réserve à partir de 2005. Peu adapté aux milieux de haute montagne, ce protocole a été stoppé en 2011. Il a été remplacé par le Suivi des Oiseaux de Montagne à partir de 2013. Le tirage aléatoire des transects du SOM n’a pas permis de réaliser ce protocole dans la réserve.

L’analyse des données issues du protocole STOC-EPS a permis de détecter la présence de 48 espèces.

Les mammifères

Lièvre variable ©DenisFiat Cette classe a fait aussi l’objet d’inventaires par le même protocole dit « contacts » que les oiseaux. Ce protocole fait apparaître la présence de 29 espèces issues de 244 observations depuis le 01/01/1995.

Les micrommamifères font l’objet d’un suivi spécifique par Capture Marquage Recapture depuis 1992 dirigé par Nigel Gilles YOCCOZ, chercheur de l’université arctique de Tromsö en Norvège. Ce suivi, qui vise spécifiquement à étudier l’évolution de la population de campagnol roussâtre, a permis la détection de 5 espèces de micromammifères dont la très rarement observée musaraigne alpine (Sorex alpinus) en 2012.

Les chiroptères ont également fait l’objet d’une recherche spécifique du 23 au 25/08/2004 puis en 2014 et 2015 par Marc CORAIL (Garde-Moniteur) à l’aide de bat box et de filets de capture sur 2 sites. Les captures aux filets ont été réalisées durant 2 nuits du 31/07 au 01/08/2014 et du 17/09 au 19/09/2015. En complément, un enregistrement des sons avec un SM2BAT a été réalisé du 18 au 19 septembre 2015 et du 28 au 31 juillet 2016. Les fichiers du SM2BAT n’ont pas encore été analysés. Ces inventaires mettent en évidence la présence de 10 espèces de chiroptères.

Les poissons

Prélèvement de poisson au lac de la Muzelle ©SagotClotilde Les poissons ont fait l’objet d’un inventaire dans le lac Lauvitel qui constitue la limite nord de la réserve en 2016 et 2018. Le lac possède un régime hydrologique particulier puisqu’il présente un marnage annuel d’environ 20 mètres. Sa profondeur atteint 64 mètres à son niveau le plus haut et 40 mètres environ à son niveau le plus bas (1475 m à 1501 m d’altitude selon les années). Une plage de plusieurs hectares est ainsi exondée une partie de l’année. Deux techniques ont été déployées par l’Unité de Suivi des Milieux Lacustres de l’agence française de la biodiversité basée à Thonon (74) assisté du service départemental de l’Isère de l’AFB. Tous les poissons ont été introduits par l’Homme.

En 2016, l’ensemble des milieux rivulaires du lac a été prospecté avec un dispositif « type pêche électrique ». Tous les milieux rivulaires ont d’abord été caractérisés et 20 points ont été contrôlés autour du lac en proportion de la représentation de chaque habitat. Ces points représentent 227 m² qui ont été péchés entre 20 cm et 1 m de profondeur. Neuf loches franches et trois cent vingt sept vairons ont été péchés. Un chabot a également été capturé au filet confirmant sa présence dans le lac.

Pêche scientifique Lauvitel ©JForet En 2018, c’est une technique d’inventaire par pêche au filet maillant qui a été déployée.

Deux filets différents ont été mis en place : 765 m² de filets dits benthiques (horizontaux et proches des berges) et 812 m² de filets verticaux (profondeur maximale 40 m) ont été déployés durant 2 nuits les 27 et 28 août 2018.

Ces 2 techniques ont mis en évidence la présence de 6 espèces de poissons. Il s’agit de salmonidés tels la truite fario ou l’omble chevalier mais également des poissons de fonds caractéristiques des eaux de bonne qualité comme la loche franche ou le chabot.

Truite fario ©CoulonMireille

Espèces rencontrées :

Oiseaux

  • Accenteur alpin
  • Accenteur mouchet
  • Aigle royal
  • Bécasse des bois
  • Bergeronnette des ruisseaux
  • Bouvreuil pivoine
  • Bruant fou
  • Busard Saint-Martin
  • Cassenoix moucheté
  • Chevalier guignette
  • Chocard à bec jaune
  • Cincle plongeur
  • Circaète Jean-le-Blanc
  • Corneille noire
  • Coucou gris
  • Crave à bec rouge
  • Épervier d'Europe
  • Faucon crécerelle
  • Fauvette à tête noire
  • Fauvette babillarde
  • Fauvette des jardins
  • Geai des chênes
  • Gélinotte des bois
  • Grand corbeau
  • Grimpereau des bois
  • Grive litorne
  • Grive draine
  • Grive musicienne
  • Héron cendré
  • Hirondelle de rochers
  • Martinet à ventre blanc
  • Merle à plastron
  • Merle noir
  • Mésange à longue queue
  • Mésange bleue
  • Mésange boréale
  • Mésange charbonnière
  • Mésange huppée
  • Mésange noire
  • Milan noir
  • Nyctale de Tengmalm
  • Perdrix bartavelle
  • Pic épeiche
  • Pic noir
  • Pic vert
  • Pigeon ramier
  • Pinson des arbres
  • Pipit spioncelle
  • Pouillot de Bonelli
  • Pouillot véloce
  • Roitelet triple bandeau
  • Roitelet huppé
  • Rougegorge familier
  • Rougequeue noir
  • Rousserolle verderolle
  • Serin cini
  • Sizerin flammé
  • Tarin des aulnes
  • Tétras lyre
  • Tichodrome échelette
  • Traquet motteux
  • Troglodyte mignon
  • Vautour fauve

Mammifères

  • Bouquetin des Alpes
  • Campagnol des neiges
  • Campagnol roussâtre
  • Cerf élaphe
  • Chamois
  • Chevreuil
  • Écureuil roux
  • Hermine
  • Lérot
  • Lièvre variable
  • Loir
  • Loup gris
  • Marmotte
  • Martre
  • Mulot alpestre
  • Musaraigne alpine
  • Musaraigne carrelet
  • Renard roux
  • Sanglier
  • Molosse de Cestoni
  • Murin de Daubenton
  • Murin de Natterer
  • Murin à moustaches
  • Noctule de Leisler
  • Pipistrelle commune
  • Pipistrelle de Kuhl
  • Sérotine bicolore
  • Sérotine de Nilsson
  • Vespere de Savi

Poissons

  • Chabot
  • Loche franche
  • Omble chevalier
  • Truite arc en ciel
  • Truite fario
  • Vairon

 

> Retour à la page : ATBI du Lauvitel, vers un inventaire général de la Biodiversité

Date de publication sur le site : 
Mercredi, 20 Mars, 2019