Écoliers de Chauffayer à la découverte de la biodiversité

-A A +A
Fiche descriptive : 
  • Année scolaire : 2016-2017
  • Ecole de Chauffayer
Commune : 
Chauffayer
Les cycles 3 à la découverte de la biodiversité

Ecole Chauffayer et Parc national des Ecrins - projet biodiversité 2017 Vendredi 7 avril 2017

Cette année Olivier est venu nous parler de la biodiversité.

Il nous a demandé si on avait une idée de ce que cela signifiait. Nous on a pensé que c'est les différentes sortes d'animaux présent sur Terre.

On a fait des jeux pour comprendre comment fonctionne une communauté d'êtres vivants, pour cela nous étions différents animaux ou plantes et des ficelles nous reliaient entre nous en fonction des relations qui nous unissent (je te mange, tu m'abrite, je te fais de l'ombre...). On a fait fonctionner notre petit écosystème. Le constat est évident : nous sommes tous liés les uns avec les autres et un habitat riche avec beaucoup d'espèces peut plus facilement s’accommoder de modifications ou accidents pouvant survenir.

Ecole Chauffayer et Parc national des Ecrins - projet biodiversité 2017Nous avons placé des images d'animaux dans un grand cercle divisé en parties plus ou moins importantes qui représentent les différents groupes d'animaux et leur diversité d'espèces (les vertébrés, les vers, les mollusques, les insectes, les arachnides, ...).  Nous nous sommes aperçu que plus des 3/4 des espèces sont des insectes, quelle diversité !

Olivier nous a projeté une image de la Beauce : des grands champs avec quelques bosquets d'arbres isolés et un village. Très différents de l'image suivante avec un paysage de chez nous avec des haies, de petits prés, une rivière avec sa ripisylve, les montagnes avec différents étages de végétations. Nous avons pu voir ainsi que la diversité concerne également les habitats. 

Ecole Chauffayer et Parc national des Ecrins - projet biodiversité 2017 Nous avons travaillé sur une maquette de paysage et nous avons mis en place des corridors pour que les animaux et les plantes puissent continuer à circuler dans tout le territoire. A l'inverse en détruisant des haies, une ripisylve, un marécage on peut bloquer des populations. Nous avons également regardé un épisode de "ma planète chérie" où un hérisson est bloqué d'un coté de la haie qui vient d'être détruite et ne peut plus rejoindre sa bien-aimée, heureusement que Coline et Gaston trouvent une solution.

Enfin nous avons fait un jeux, nous étions des agriculteurs et nous avons sélectionné les graines d'un champ de blé. Nous avons pu constater qu'en fonction des choix et un peu du hasard certains caractères initiaux de notre blé pouvaient disparaitre et perdre ainsi en diversité au niveau des individus (par exemple une résistance à une maladie).

La biodiversité concerne donc les espèces, ainsi que les habitats et les particularités individuelles (le patrimoine génétique).

vendredi 5 mai 2017

Ecole Chauffayer et Parc national des Ecrins - projet biodiversité 2017 Nous avons un peu parlé avec Olivier des notions que nous avions vu la fois précédente. Puis nous avons regardé des extraits du film "espèces d'espèces" qui explique avec  beaucoup d'humour des choses sur la notion d'espèce, la biodiversité, le nombre d'espèces, tout ce qu'il reste à découvrir, l'évolution des espèces, la place de l'homme dans l'arbre de la vie.... Pendant le film nous avions une fiche QCM qui reprenait des informations des extraits du film, nous l'avons rempli avec Olivier au fur et à mesure.
Ensuite, nous sommes allé avec Olivier dans différents endroits autour de l'école pour faire des inventaires de la flore.

Pour cela nous avions des cerceaux et des fiches pour noter les plantes observées. On devait noté les différentes plantes présentes dans le cerceau que nous avions jeté au hasard dans l'habitat choisi.

Ecole Chauffayer et Parc national des Ecrins - projet biodiversité 2017

Nous devions inventer les noms des plantes que nous ne connaissions pas.En fonction des conditions du milieu il y a d'énorme différences : soleil, ombre, piétinement, tonte... autant d'élément qui peuvent beaucoup influencer la biodiversité.

Vendredi 12 mai 2017

Nous avons fait un inventaire des animaux présent dans un pré et ses alentours. Pour cela Olivier avait emmené des livres de déterminations des différents groupes d'animaux.

Ecole Chauffayer et Parc national des Ecrins - projet biodiversité 2017

En plus, pour les insectes il y avait des filets à papillon, un filet fauchoir, un parapluie japonais, des boites loupes. Pour les oiseaux nous avons utilisé des jumelles, une longues vue et nos oreilles. On a vu beaucoup d'insectes et quelques autres invertébrés (cloportes, araignées, vers, escargots...), un peu moins d'oiseaux, quelques lézards et pas de mammifères.

Ecole Chauffayer et Parc national des Ecrins - projet biodiversité 2017

Olivier nous a fait réfléchir sur ce qui était le niveau de diversité sur lequel il est le plus efficace d'intervenir ou de maintenir pour avoir une biodiversité le mieux préservée. Nous nous sommes aperçu qu'en protégeant les habitats c'est très efficace pour sauver des espèces et leur patrimoine génétique.

Vendredi 23 juin

Nous avons participé à Ecrins de nature à Pont-du-Fossé 
Voir l'article L'école de la nature, dans l'écrin du Champsaur