Sur les îles du ciel

-A A +A
Corde et flore d'altitude - © S.Ibanez - Ecologie verticale - LECA-PNE
Une exposition et un documentaire consacrés à l'exploration des sommets pour la connaissance des plantes d'altitude et pour mieux comprendre leur évolution. En lien avec le programme de recherche "Ecologie verticale" mené par le Parc national des Écrins et le Laboratoire d'écologie alpine, rendez-vous à partir du 7 octobre au Muséum de Grenoble.


Et si Darwin avait été alpiniste ?

Ecologie verticale - arête des cinéastes - © T.Maillet - Parc national des Écrins S'il avait été alpiniste, ce célèbre savant du 19ème siècle aurait peut-être, comme d'autres britanniques, réalisé l'ascension de quelques sommets des Alpes.
Il serait alors venu interroger le monde végétal d'altitude pour percer son "abominable mystère", selon les propres termes du fondateur de la fameuse théorie de l'évolution. D'autres alpinistes et naturalistes ont consigné leurs observations au fil de l'histoire des ascensions alpines. Ce sont autant de données encore utiles aux botanistes d'aujourd'hui, tout aussi passionnés par l'exploration des parois alpines.

Cédric Dentant, botaniste PNE et Sébastien Lavergne, chercheur LECA, au promontoire - photo F.Meignan Au cœur du parc national des Ecrins, un programme scientifique, intitulé "Ecologie verticale", conduit des botanistes dans l'ascension des grandes parois du massif.
Cette aventure scientifique s'inscrit dans la grande lignée des travaux d'exploration naturaliste et des recherches actuelles sur les plus hauts sommets des Alpes.

La génétique moderne apporte de nouvelles réponses à l'évolution des plantes d'altitude.

L’exposition et le documentaire « Les iles du ciel » invitent tous les publics curieux, petits et grands, novices ou experts, à découvrir les explorations actuelles des plus hauts sommets par les scientifiques et à comprendre en quoi leurs travaux permettent de mieux comprendre l’évolution des plantes à travers le monde.

Et si Darwin avait été alpiniste ? C'est la question que pose l'exposition "Sur les iles du ciel", à partir du 7 octobre et jusqu'à la fin août 2018 au Muséum d'histoire naturelle de Grenoble.

Les plantes d'altitude font leur cinéma

Renoncule alpine - © C.Dentant - Parc national des Ecrins Le documentaire « Les îles du ciel » illustre le rôle fondateur de l’exploration dans la construction de la connaissance. En prenant pour point de départ les grands travaux naturalistes du 19e, il rappelle aussi que la science est en perpétuel mouvement.
Que deviennent les êtres vivants lorsque leur environnement se transforme ?
Ces plantes dotées d’une telle capacité d’adaptation seront-elles réellement menacées par les crises écologiques à venir ?
Immergé sur les plus hauts sommets des Alpes françaises, dans les massifs des Ecrins et du Mont Blanc, le spectateur suit une équipe de botanistes sur des versants sauvages, méconnus de la communauté scientifique et du grand public, dans l’étude de trois fleurs d’altitude. Le relevé des plantes est l’occasion de découvrir des sites exceptionnels et d’aller à la rencontre d’autres scientifiques, dont les travaux en géologie, paléoglaciologie et en sociologie des sciences, permettent de mieux comprendre les évolutions du milieu alpin depuis 20 000 ans.

Le documentaire revient sur l’histoire de l’exploration alpine pour comprendre les fondements de la pensée scientifique de l’évolution et en découvrir les récentes avancées. Le spectateur entre dans les laboratoires de recherche, explore la génétique de ces plantes afin de mieux cerner les stratégies adoptées par les espèces pour se développer dans des milieux contrastés et changeants.

Sur les îles du ciel, pendant 52 minutes

Réalisation > Olivier Alexandre
Les personnages du film :
> Sébastien Lavergne, chargé de recherche CNRS au Laboratoire d’Ecologie Alpine
> Cédric Dentant, botaniste du Parc National des Ecrins, spécialiste « Histoire de la conquête alpine »
> Hannah Marx, doctorante en écologie à l’Université d’Idaho (EU), à l’origine du concept de « sky island »
> Philip Deline, professeur à l’Université de Savoie, spécialiste « Dynamiques glaciaires »
> Sylvain Coutterand, chercheur associé au Laboratoire EDYTEM, Université de Savoie, spécialiste « Fluctuations glaciaires et grandes glaciations »
> Julien Carcaillet, ingénieur de recherche CNRS à l’Institut des Sciences de la Terre
> Peter Van Der Beek, professeur à l’Université Grenoble Alpes, géologue.
Une coproduction Nomade Productions / Parc National des Écrins / Muséum de Grenoble / Ville de Grenoble / LECA / Ville de St-Christophe en Oisans / Communauté de communes de l’Oisans

Voir le teaser Les iles du ciel

Sur les îles du ciel - Teaser from Olivier Alexandre - L'Atelier A. on Vimeo.

androsace helvetica - © Cyril Coursier - Parc national des Écrins  saxifraga dipensioides © Cyril Coursier - Parc national des Écrins

Le communiqué de presse - FR
Le communiqué de presse - EN

Marguerite des Alpes © P.Saulay - Parc national des Écrins