Des nouvelles des jeunes découvreurs

-A A +A
Avant de partir en vacances, plusieurs classes nous ont envoyé la suite de leurs explorations de la nature avec les agents du Parc national.

Dans la charte du Parc national des Écrins, l’action éducative figure comme une priorité. Cette politique générale de sensibilisation et d’éducation s’organise autour d'une priorité affirmée aux jeunes publics et tout particulièrement les publics scolaires du territoire. 

"Un garde -une classe" est une action de longue date et permanente pour accompagner les classes volontaires en abordant une thématique, avec un suivi sur plusieurs séances, en lien avec les enseignants.

Du côté de Saint-Bonnet-en-Champsaur, cette année, on s'intéresse plus particulièrement aux animaux.  

Des expériences hivernales on permis de mieux comprendre les adaptations de la faune pour survivre en hiver. 

Pour les plus petits de la Motte-en-Champsaur, l'observation et la vie des oiseaux est le sujet du moment, avec de la matière tout autour de l'école !
Ecole de La Motte-en-Champsaur  avec le parc national des ecrins

et l'occasion de s'exprimer en alliant l'art et la nature...

Au Freney d'Oisans, les élèves du regroupement pédagogique travaillent avec ardeur à l'identification des arbres tandis que les plus petits de Mizoën s'intéressent aux insectes, la coccinelle notamment, et les papillons...

A l'école du Freney avec le Parc national des Écrins école de mizoen avec le parc national des ecrins

Les maternelles de l'école de l'église à L'Argentière-la-Bessée plongent également dans le monde des petites bêtes...

Maternelles l'Argentière Maternelles l'Argentière Maternelles l'Argentière

Voir d'autres projets réalisés dans les classes du massif : UN GARDE, UNE CLASSE