Regards croisés au grand bivouac

-A A +A
La grimpeuse et écrivaine Stéphanie Bodet avait invité le botaniste du Parc national des Écrins à témoigner notamment des travaux menés sur les plantes d'altitude.

Chaque année, le Grand Bivouac réunit à Albertville, des réalisateurs et grands voyageurs de tous horizons ( journalistes, écrivains, scientifiques, artistes, explorateurs ) autour d'une quarantaine de films documentaires, pour prendre le temps d'interroger et de comprendre, dans une approche transversale et multidisciplinaire, les problématiques sociétales contemporaines.

Soirée carte blanche à Stéphanie Bodet - Grand bivouac 2019 © Le naturographe

"La montagne est une fête" était une soirée spéciale, une carte blanche donnée à Stéphanie Bodet, grimpeuse et et écrivaine, ce vendredi 18 octobre. Le généticien, essayiste et grand marcheur, Axel Kahn, était à ses côtés, ainsi que Doma Sherpa Pinasa et Kalpana Maharjan, summiteuses de l’Everest, et Cédric Dentant, botaniste au Parc national des Ecrins, auteur de « Flora Verticalis » (Le Naturographe).

L'occasion pour l'animateur du programme "Ecologie verticale" de rappeler que laSoirée carte blanche à Stéphanie Bodet - Grand bivouac 2019 © Le naturographe botanique et l'alpinisme font bon ménage et de présenter des récents travaux qui permettent de mieux comprendre la biodiversité d'altitude alors même que 40 % des espèces observées à très haute altitude sont nouvelles pour la science...

Lire aussi :

La haute-montagne, un berceau de biodiversité ! 2017

Écologie verticale et les plantes les plus hautes du monde 2018

Flora verticalis, nouveau guide pour les plantes d'altitude - juillet 2017