H comme... Hibous euh... Hiboux

-A A +A

Nous sommes en février. Au crépuscule, une garde-monitrice est postée devant une falaise (ou une paroi ?...). Le jour tombe tout doucement. Va-t-elle le voir ? L'entendre ? Elle espère.

Hou ! Hou ! Ca y est, elle l'entend !...

Une ombre se découpe sur un petit piton rocheux. L'ombre, ou plutôt le hibou grand-duc puisqu'il s'agit de lui, s'envole pour traverser la gorge et va se percher en face. Puis il s'envole et disparaît vers ses terrains de chasse. La voila rassurée, il est toujours là. Car ils sont de plus en plus rares...

 

Ecoute grand-duc au crépuscule en Vallouise © T. Maillet - Parc national des Ecrins.

Chouette, des hiboux !

Les hiboux sont des rapaces nocturnes, comme les chouettes. Dans le parc national des Ecrins, il y a plusieurs espèces de hiboux et de chouettes, qui vivent dans différents types de milieux naturels.

Mais qu'est ce qui les distingue les uns des autres ? Une seule chose : des touffes de plumes sur la tête des hiboux, nommées aigrettes, que les chouettes n'ont pas. Elles ressemblent à des oreilles mais n'en sont pas. Chouettes et hiboux ont bien sûr des oreilles, bien cachées sous les petites plumes de leur tête.

Alors, sur les photos ci-dessous, peux-tu dire qui est une chouette ? Qui un hibou ?

Hibou moyen-duc  © Parc national des Ecrins. Chouette hulotte  © D. Fiat -  Parc national des Ecrins.

(en haut : hibou moyen-duc - en bas : chouette hulotte)

Le grand, le moyen et le petit !

Dans le parc national des Ecrins, il y a 3 espèces de hiboux : le grand-duc d'Europe, le moyen-duc et le petit-duc scops.

 

Hibou grand-duc  ©  D. Fiat -  Parc national des Ecrins.  Le grand-duc d'Europe mesure 75 cm de haut. Il niche dans les falaises en utilisant des petites vires abritées ou des grands trous. Il ne fait pas de nid mais gratte juste la terre pour pouvoir y déposer ses oeufs. Il peut s'en aller chasser très loin du nid, jusque dans les alpages. Il mange toutes sortes d'animaux : beaucoup de rongeurs (campagnols, lièvres, marmottes), des poissons et des grenouilles.

C'est une espèce menacée. Il peut être dérangé par les personnes qui font de l'escalade ou de la via ferrata dans les falaises*. Il peut aussi être tué en se cognant (collision) aux lignes électriques.

* pour en savoir plus sur les falaises, leurs habitants et les dangers qui les menacent, rends-toi à la rubrique "F comme... Falaise".

 

Hibou moyen-duc  © Parc national des Ecrins.

Le hibou moyen-duc mesure de 35 à 40 cm de haut. Il niche dans les bois et les bosquets d'arbres, sur un nid de brindilles.  Il se nourrit de petits rongeurs, de petits oiseaux, de serpents et d'insectes.   

 

 

 

Hibou petit-duc  © R. Chevalier - Parc national des Ecrins. Le petit-duc scops mesure 20 cm de haut. Il est migrateur et revient au printemps. On entend alors ses "kiou, kiou" répétés. Car il niche souvent à proximité des maisons dans les vergers, les parcs mais aussi dans les bois.

Il installe son nid dans le tronc d'un arbre mort ou dans un trou creusé par un autre oiseau, le pic. Il se nourrit surtout de gros insectes : coléoptères, sauterelles, papillons de nuit... quel régal !

Les hiboux font-ils du tricot ?

Les hiboux avalent tout rond leur nourriture, hop ! Du coup ils régurgitent des pelotes de réjection constituées de tout ce qu'ils ne peuvent pas digérer : os, plumes, poils, carapaces d'insectes etc. Bien sûr, ces pelotes n'ont donc rien à voir avec des pelotes de laine !

Leurs cousins, les rapaces diurnes (aigles, faucons ...), rejettent aussi des pelotes. Mais ils digèrent mieux les os et leurs pelotes en contiennent moins. D'autres oiseaux comme la corneille noire, les mouettes ou les goélands en produisent également.

 

Pelote de hibou moyen-duc  © M. Corail - Parc national des Ecrins.

En décortiquant ces pelotes, il est possible d'identifier les éléments qui s'y trouvent et ainsi connaître le régime alimentaire des oiseaux qui les ont régurgitées.

 

 

 

 Contenu d'une pelote de réjection, hibou grand-duc  © M. Coulon - Parc national des Ecrins.

 

Et voilà ce que ça donne !

 

 

 

 

 

A lire :

Sur le site internet du Parc :

A écouter Chroniques Nature, RAM) : 

 

Activités

Réalise tous les hiboux dont tu rêves !

Voir fichier pdf ci-dessous.

Date de publication sur le site : 
Vendredi, 5 Mai, 2017