ATBI du Lauvitel, vers un inventaire général de la Biodiversité

-A A +A

ATBI du Lauvitel ©Michel Boutin ©Frédéric Chevaillot

Inventorier le vivant

Du bord du lac jusqu'aux crêtes de la réserve intégrale de Lauvitel, des chercheurs et taxonomistes en tous genres évaluent la faisabilité d'un inventaire général (ATBI). Son objectif est de mieux connaître la biodiversité et la suivre sur le long terme dans ce territoire restreint, escarpé et soustrait à toute activité humaine.​

ATBI du Lauvitel ©Denis Fiat PNE

Un ATBI (All Taxa Biodiversity Inventory), ou Inventaire général de la biodiversité en français, consiste à inventorier avec le plus d'exhaustivité possible les espèces présentes dans un territoire. Les premières démarches de ce type ont été initiées au Costa Rica, puis dans le parc des Great Smoky Mountains aux Etats-Unis et, plus proche de nous, dans le Parc national du Mercantour et le Parco Naturale Alpi Marittime. Devant leur succès, le Parc national des Ecrins a décidé d'initié son propre inventaire sur un territoire plus restreint, celui de la Réserve intégrale de Lauvitel.

ATBI du Lauvitel ©Michel BoutinPodisma pedestris ©Michel Boutin

Inventaire et monitoring

Le pré-inventaire est en cours chaque année depuis 2013. De nombreuses prospections ont lieu afin de voir comment un inventaire général est possible dans un site aussi escarpé et peu accessible, et d'évaluer la faisabilité d'un suivi de la biodiversité sur le long terme. Ce deuxième aspect, appelé « monitoring » en anglais, est très important pour la Réserve intégrale qui, rappelons-le, a été mise en place dans le vallon du Lauvitel afin de pouvoir y étudier la dynamique naturelle des écosystèmes, en absence d’intervention humaine.

La "biodiversité cachée"

Myxomycète ©Frédéric Chevaillot

Des chercheurs naturalistes spécialisés dans des groupes taxonomiques souvent méconnus participent depuis 2013 aux prospections de différents milieux, à différentes altitudes. Papillons, araignées, vers de terre, cloportes, champignons… Des centaines d’espèces ont été échantillonnées et déterminées. Dans la majorité des cas, la même personne a réalisé à la fois les prélèvements in situ et les déterminations, mais des échantillons ont également été envoyés à des experts. Pour certaines familles, parmi les hyménoptères par exemple, il n’existe que quelques spécialistes en Europe ! On parle souvent de « biodiversité cachée » lorsqu’on évoque ces espèces très mal connues mais pourtant essentielles au fonctionnement des écosystèmes.

Des milieux inexplorés

Une particularité de l’ATBI du Lauvitel est le fait qu’il nécessite une forte interaction entre les intervenants et le Parc, de par le statut de Réserve Intégrale mais aussi du fait de la difficulté d’accès à certains milieux. La participation des gardes-moniteurs ou de guides de haute montagne est souvent indispensable à l'exploration des grandes parois d'altitude, des bordures de glaciers ou des névés suspendus que présente la réserve. Mais les efforts ne sont pas vains. Ces milieux escarpés et peu accessibles sont très peu étudiés. Ils abritent donc potentiellement une biodiversité spécifique qu’il reste à découvrir.

A gauche : A droite : Pieris bryonia et Aporia crataegi ©Michel Boutin A droite : Pieris bryonia et Aporia crataegi ©Michel Boutin

Mieux connaître pour mieux protéger

Si la faisabilité d'un tel inventaire est confirmée, le lancement d'un ATBI sur la Réserve intégrale de Lauvitel permettrait, à terme, d'avoir une connaissance très fine de la biodiversité de ce territoire. C'est cette connaissance acquise qui aidera à orienter au mieux les actions en faveur de la préservation de la biodiversité.

Les inventaires de terrain et les déterminations doivent se poursuivre jusqu’en 2019-2020, la connaissance est encore partielle et le potentiel de découvertes important.

ATBI du Lauvitel ©Yann Baillet Pour en savoir plus 

Sur l'ATBI du Lauvitel

> Télécharger le document - ATBI - Etat des connaissances au 1er janvier 2019

Sur les résultats par groupe d'espèces au 1er janvier 2019

Sur les ATBI, en France et dans le monde

État des lieux des inventaires généraux de la biodiversité

Lire aussi
Livret illustré : ATBI 2014

> retour à la page Réserve intégrale de Lauvitel : un outil scientifique
Date de publication sur le site : 
Lundi, 17 Septembre, 2018